Rugbyrama

L'antisèche : imprécis, les Palois ont manqué d’efficacité pour prendre la direction de Bilbao

L'antisèche : imprécis, les Palois ont manqué d’efficacité pour prendre la direction de Bilbao
Par Rugbyrama

Le 21/04/2018 à 16:44Mis à jour Le 21/04/2018 à 18:46

Défaits par Cardiff, les Palois disent adieu à leur rêve de finale européenne. Ils ont été trop imprécis pour s’imposer face à une solide équipe galloise, emmenée par un buteur en pleine réussite.

Le match : Etouffé et émoussé, Pau n’a jamais pu mettre son rugby en place

18 ans, après Bristol, lieu de la dernière finale européenne jouée par Pau, les Palois avaient l’occasion de retrouver les sommets européens. Samedi dernier, ils avaient préparé leur demi-finale de la plus mauvaise des manières avec une défaite 22-33 face à Agen. Pourtant invaincus cette saison en Challenge Cup, les coéquipiers de Steffon Armitage ne sont pas parvenus à rallier la finale à Bilbao. Tout commence mal pour les hommes de Simon Mannix. Ils peinent à rentrer dans le match et manquent d’agressivité sur les impacts. Immédiatement, Cardiff en profite. Dès la 6ème minute de jeu, Williams, après une magnifique passe "laser", crée le décalage pour son deuxième ligne Davis, qui fixe parfaitement la défense, et sert Gareth Anscombe pour le premier essai de la rencontre 7-0.

Rey Lee Lo (Cardiff Blues) et Charly Malie (Pau)

Rey Lee Lo (Cardiff Blues) et Charly Malie (Pau)Icon Sport

Dominés par les Galllois, les Béarnais restent dans le match grâce à une mêlée dominante, un secteur performant puisque les Palois remportent 90% de leurs mêlées en Challenge Cup. Néanmoins, Tom Taylor, remplaçant de Colin Slade blessé, laisse échapper trois points et rate la possibilité d’ouvrir le score pour son équipe. Mais les "verts" vont finir par trouver la faille dans la défense galloise. Après un coup de pied d’Anscombe contré par Julien Pierre, Conrad Smith, qui jouait son dernier match européen de sa carrière, pousse le ballon au pied pour aplatir sous les poteaux. A la 20ème minute, pourtant dominés, les Béarnais reviennent à hauteur de Cardiff 7-7.

Cardiff Blues - Willis Halaholo

Cardiff Blues - Willis HalaholoIcon Sport

S’en suit un duel de buteur, et à ce petit jeu, c’est Evans, demi d’ouverture de Cardiff, qui prend le dessus (13-10). Imprécis, notamment en conquête (3 ballons perdus sur 4 lancers), la Section s’en sort bien sur cette première mi-temps et la seconde mi-temps s’annonce indécise. Au retour des vestiaires, le combat est d’une grande intensité. Les deux équipes se rendent coup pour coup et les défenses prennent le pas sur les attaques. A la 50ème minute, décalé sur la droite, à plus de 40 mètres des poteaux, Daubagna a la possibilité de remettre son équipe à égalité mais le demi de mêlée est trop imprécis dans sa tentative.

Cardiff Blues - Pau (Challenge Cup) Crédit photo : EPCR

Cardiff Blues - Pau (Challenge Cup) Crédit photo : EPCRRugbyrama

La tension est à son apogée et cela se ressent sur la qualité du jeu. Les Palois n’arrivent pas à trouver des décalages pour mettre à mal la défense galloise. A 5 minutes de la fin du match, Evans continue son sans faute dans ce match et transforme une pénalité qui donne 6 points d’avance à Cardiff. Les Palois multiplient les phases de jeu pour marquer un essai mais ils n’arrivent pas à contourner la défense. Sur un « contest » gallois, John Lacey, l’arbitre de la rencontre, siffle la fin du match. Plus incisifs et plus précis, les Gallois méritent leur victoire et privent la Section d’une finale à Bilbao, le vendredi 11 mai prochain.

L’action : Anscombe assomme d’entrée la Section

Samedi dans la grisaille de l’Arms Park, les Béarnais ont mal débuté la rencontre, eux qui débutent pourtant les matchs pied au plancher en Challenge Cup. Les Palois ont ouvert le score à 5 reprises sur leurs 7 matchs européens, à chaque fois par un essai. Mais, aujourd’hui, c’est la Section qui a encaissé le premier essai de la rencontre. On joue la 6ème minute, après une passe splendide de Wiliams, Davis trouve l’intervalle, fixe parfaitement le dernier défenseur palois et sert idéalement Anscombe pour le premier essai du match. Ils ne le savent pas encore mais cette réalisation va coûter cher. En effet, à la fin du match, l’écart du score est seulement de 6 points.

Le facteur X : Evans plus précis que les buteurs palois

Les matchs "couperets" se jouent souvent à des détails et à la réussite des buteurs. A Cardiff, Pau a failli dans ce secteur. Les Palois ont laissé échapper 6 points au pied avec seulement 50 % de réussite (2/4). Pendant que l’ouvreur gallois, lui, réalisait à 4 sur 4. Un sans-faute qui a permis, entre autres, aux Blues de s’imposer dans cette demi-finale.

Cardiff Blues - Jarrod Evans

Cardiff Blues - Jarrod EvansIcon Sport

La question : En deux semaines, la Section a-t-elle tout perdue ?

La semaine dernière, Pau s’est incliné à domicile face à Agen 22-33. Avec cette défaite, la Section se retrouve à la 7ème place du championnat. Les Palois avaient à cœur de se rattraper aujourd’hui face à Cardiff mais les Béarnais n’ont pas réussi à se hisser en finale. Avec ces deux défaites, en moins de deux semaines, les hommes de Simon Mannix ont peut-être tout perdus. En effet, le calendrier de Pau est copieux jusqu’à la fin de la saison. Ils se rendront à Montpellier la semaine prochaine et à Toulon lors de la dernière journée.

La décla : Simon Mannix, manager de Pau

Simon Mannix, manager de la Section, demeurait dépité et pointe du doigt l’efficacité paloise après la rencontre : "Nous sommes déçus forcement, je suis fier de l’investissement des joueurs aujourd’hui. Notre manque d’efficacité nous a coûté cher"

Simon Mannix - Pau

Simon Mannix - PauIcon Sport

Par Lucas Meirinho.

Contenus sponsorisés
0
0