Icon Sport

Joy Neville, femme arbitre et précurseur ?

Joy Neville, femme arbitre et précurseur ?
Par Rugbyrama

Le 15/12/2017 à 14:17Mis à jour Le 26/12/2017 à 16:25

Ce vendredi soir, l'UBB reçoit Enisei-STM dans son antre de Chaban-Delmas (Challenge européen, 4ème journée). L'occasion d'assister à un moment d'histoire : Joy Neville deviendra la première femme à arbitrer un match de Coupe d'Europe.

Le 25 novembre dernier, l'Irlandaise officiait en tant que juge de touche pour le match France-Japon (23-23), à Nanterre. Trois semaines plus tard, elle deviendra la première femme à arbitrer un match de Coupe d'Europe : l’événement se déroulera ce soir lors de la réception des Russes d'Enisei-STM par l'UBB, match comptant pour la quatrième journée de Challenge Européen.

Une juste récompense pour celle qui a été désignée arbitre de l'année par World Rugby, soit l'instance mondiale du rugby, le 26 novembre dernier. Un titre salué par Nigel Owens, véritable référence en la matière : "Toutes nos félicitations à Joy pour son prix de meilleur arbitre de l'année. C'est tellement mérité" a déclaré l'expérimenté arbitre gallois.

La reconnaissance du président de l'Irlande

Des félicitations qui ont eu le mérite de dépasser la sphère politique, le président de l'Irlande délivrant également son message d'encouragement : "c'est un hommage mérité au vu de ses prestations, de son dévouement et de son importance en tant que modèle pour nos jeunes citoyens", s'est exprimé ouvertement Michael Higgins (comme visible ci-dessous).

Joy Neville

Joy NevilleIcon Sport

Des messages qui affluent en même temps que les bonnes nouvelles s’enchaînent, faisant le bonheur de la principale intéressée : "je suis extrêmement honorée de cette opportunité qui m'est offerte ( de diriger un match de Coupe d'Europe)" a déclaré celle dont le principal fait d'arme est d'avoir remporté le Grand Chelem, en 2013, avec le XV du Trèfle. Une nomination dans la logique des choses pour cette internationale irlandaise aux 70 sélections que rien ne semble arrêter.

Pour rappel, elle a déjà officié en qualité d'arbitre assistante lors du match entre les Barbarians et les Tonga (le 10 novembre dernier), lors du test entre la France et le Japon (comme vu ci-dessus) mais également lors de matchs de Coupe d'Europe. Davantage symbolique, elle était au sifflet lors de la finale de la Coupe du monde féminine disputée en août dernier (victoire 41-32 de la Nouvelle-Zélande face à l'Angleterre). Reste à savoir quelle sera la prochaine "victoire" pour cette femme arbitre qui déferle sur le monde de l'ovalie...

Par Johan Cailleux

Contenus sponsorisés
0
0