Icon Sport

Challenge Cup - Cardiff nouveau champion après sa victoire contre Gloucester

Cardiff nouveau champion

Le 11/05/2018 à 22:50Mis à jour Le 12/05/2018 à 00:34

Un authentique exploit. Loin d’être donnés favoris au coup d’envoi, plombés par la blessure précoce de leur star Josh Navidi et largement menés à la pause, les Cardiff Blues sont revenus de l’enfer pour décrocher le second titre européen de leur histoire face à Gloucester (31-30).

Une authentique “remontada” dans ce temple du football qu’est le stade San Mamés de Bilbao. Enceinte emblématique qui aurait mérité meilleur remplissage, tant les deux équipes ont livré une prestation de haute volée et ont offert un scénario digne des plus grandes finales.

Rey Lee-Lo (Cardiff Blues) contre Gloucester

Rey Lee-Lo (Cardiff Blues) contre GloucesterIcon Sport

Des guerriers tombés au combat, un chassé-croisé haletant, une incroyable intensité dans les zones d’affrontement. Et cette ultime pénalité de Gareth Anscombe à la 79e minute pour sceller définitivement le sort de cette folle rencontre. Difficile de trouver meilleurs ingrédients pour forger un grand moment de sport. Gallois et Anglais ont livré une bataille de chaque instant et ont tour à tout sur puiser dans leurs réserves physiques et mentales pour renverser une situation que d’aucuns auraient jugé désespérée.

Polledri et Twelvetrees n’ont pas suffi, Nick Williams éternel guerrier

Les Blues ont été les premiers à montrer cette capacité de réaction dès le retour des vestiaires. Étouffés et malmenés par le deuxième meilleure attaque de la compétition pendant quarante minutes (6-20, essais de Henry Trinder et Mark Atkinson), les partenaires de l’éternel et infatigable guerrier Nick Williams ont signé un cinglant 17-0 en un petit quart d’heure grâce à des réalisations de Tomos Williams et Garyn Smith… avant de voir à leur tour les Cherry and Whites s’offrir un sursaut d’orgueil. Lorsque James Hanson inscrivait le troisième essai anglais (59e), et après la démonstration de puissance du premier acte, on voyait difficilement Gloucester, mené par l’omniprésent Jake Polledri et le toujours juste Billy Twelvetrees, laisser échapper une deuxième fois cette finale.

Les joueurs de Cardiff célébrant la victoire

Les joueurs de Cardiff célébrant la victoireIcon Sport

C’était sans compter le carton jaune reçu par Lewis Ludlow et l’ultime baroud d’honneur gallois, symbolisé par l’essai de Blaine Scully (78e). Gareth Anscombe, fraîchement propulsé buteur après la sortie de l’irréprochable Jarrod Evans, manquait la transformation mais se rattrapait dans les secondes suivantes, en ajustant une pénalité obtenue après une nouvelle action partie des 22 mètres de Cardiff. Le peuple gallois pouvait exulter, tandis que les supporters anglais repensaient à la finale perdue l’an dernier contre le Stade français, déjà après avoir vu leurs adversaires renverser la situation.

Garyn Smith et Tomos Williams (Cardiff Blues) contre Goucester

Garyn Smith et Tomos Williams (Cardiff Blues) contre GoucesterIcon Sport

Les Cherry and White devront attendre pour égaler les trois Challenge Cup des Harlequins. Au contraire, ils voient les Blues, seule équipe galloise à avoir été sacré sur la scène continentale, égaler leur total de deux trophées. Au vu du parcours de Cardiff cette saison, ce n’est finalement que mérité. On repensera à cette phase de poule largement dominée malgré la présence du Stade toulousain et de Lyon, ou à cette demi-finale victorieuse face à Pau. Et bien évidemment à cette folle finale, à cette inébranlable abnégation qui fait la force du nouveau champion d’Europe.

Contenus sponsorisés
0
0