Icon Sport

Cardiff : émouvants adieux pour Wilson

Cardiff : émouvants adieux pour Wilson

Le 12/05/2018 à 14:07Mis à jour Le 12/05/2018 à 14:08

Danny Wilson a vécu son dernier match avec les Cardiff Blues. La victoire avait quelque chose d'amer pour lui.

La victoire magnifique de Cardiff tombe à point pour le rugby gallois. Ou plutôt pour ces franchises fédérales ou semi-fédérales galloises créées en 2003 et qui ont eu du mal à trouver leur rythme de croisière. Aucune d'entre elles n'a pu atteindre la finale de la Grande Coupe d'Europe. Elle n'ont pas trouvé non plus un immense soutien populaire (à la différence des clubs traditionnels). Mais elle constituent une bonne façon de concentrer l'élite galloise et une bonne antichambre pour l'équipe nationale.

Les Blues ont quand même réussi à gagner leur second trophée après celui de 2010 après avoir battu deux fois le Stade Toulousain en poule. Mais ce match était un crève-coeur Danny Wilson, leur entraîneur. Ce technicien méconnu a annoncé dès le mois de septembre qu'il partirait l'été prochain pour rejoindre le staff technique des Wasps. A l'époque, ça n'avait pas vraiment fait les gros titres car les Blues vivaient un début de championnat très dur.

Cardiff Blues

Cardiff BluesIcon Sport

Mais à la lumière du succès de vendredi soir, ça a pris des allures de crève-coeur. "Oui, ce fut très dur à vivre car j'avais une grande relation avec les joueurs. Ils méritent à 110 pour cent ce qui leur arrive. Mais j'ai pris ma décision depuis quelques temps déjà et je ne vais pas en changer. C'est un peu décevant; mais j'ai fais ce choix pour diverses raisons, mais il n'a pas été motivé par ce groupe de joueur, ni par l'environnement sportif. Mais ce n'est pas le moment pour moi de donner les vraies explications."

Danny Wilson a entraîné la sélection nationale des moins de vingt ans dans le passé. Il a aussi fait partie du staff de Bristol et des Scarlets. Il était aux Blues depuis 2015. Selon les médias gallois, c'est l'incertitude financière qui plane au dessus de la franchise des Blues qui expliquerait son envie d'aller voir ailleurs.

Cardiff Blues' Gareth Anscombe (centre) avec coach Danny Wilson (gauche)

Cardiff Blues' Gareth Anscombe (centre) avec coach Danny Wilson (gauche)Icon Sport

Des explications précises

Mais après cette finale gagnée sur le fil, nous avons apprécié la franchise et la précision de son analyse technique. "A la mi-temps, quand je suis revenu dans le vestiaire avec des choses à dire, les joueurs avaient déjà commencé le boulot, ils étaient assis et parlaient de ce qu'on devait faire en défense et en attaque. Nous n'avions pas encore vraiment joué comme nous l'avons fait durant toute la saison, c'est-à-dire attaquer avec précision, en donnant du sens à nos actions. C'est-ce que nous avons fait en seconde période. Nous avons arrêté de nous passer le ballon pour rien et les joueurs ont eux-mêmes envisagé d'utiliser les passes au pied pour jouer derrière la défense à plat de Gloucester. En défense, on a choisi d'arrêter les plaquages hauts. Ils ne donnaient rien. Il fallait davantage se baisser. En seconde période, vous avez pu apprécier l'état d'esprit de ce groupe, qui a su changer son fusil d'épaule et combler un déficit de 6-20 à la pause pour l'emporter (31-30). Et puis une mention spéciale à Gareth (Anscombe) qui a passé le but de la victoire du bord de touche à une minute de la fin, en finale européenne. Ce fut un coup de pied phénoménal."

Contenus sponsorisés
0
0