Icon Sport

Castres s'offre le top 6, Rouen maintenu... Voici les 5 infos qu'il ne fallait pas manquer hier ! ☕

Castres s'offre le top 6, Rouen maintenu... Voici les 5 infos qu'il ne fallait pas manquer hier ! ☕
Par Rugbyrama

Le 08/05/2021 à 08:39Mis à jour

Castres s'offre le top 6 grace à sa victoire contre Lyon, Rouen est officiellement maintenu après avoir dominé l'USAP, les Bleus pourront s'entraîner en Australie après une quatorzaine obligatoire, Tony Gigot rejoint le Toulouse olympique ou encore les tensions entre le Bo et la mairie... Les 5 infos qu'il ne fallait pas manquer hier !

Castres s'offre le top 6

Ils l'ont fait, les Castrais ont réussi à atteindre ce top 6 grâce à leur victoire (37-29) face au Lou. Avec un grand Nakosi, qui a battu son frère dans le face-à-face tant attendu, le CO intègre le top 6 et envisage cette fin de saison avec enthousiasme. Castres fait sa remontada avec cette très belle opération et se donne le droit de pouvoir jouer les phases finales.

Rouen officiellement maintenu

C’est officiel, grâce à cette belle performance face à Perpignan (leader de Pro D2), Rouen s’assure le maintien ! Cette victoire, les hommes de Richard Hill ne l’ont pas volé. Tout au long de cette rencontre les Rouennais mettent cette équipe de Perpignan sous pression. L’Usap ne parvient pas à dominer la rencontre malgré la volonté de mettre du jeu.

Les Bleus pourront s'entraîner en Australie

Le XV de France, qui se rend en Australie en juillet pour y défier les Wallabies, devra observer "une quatorzaine obligatoire" mais "pourra s'entraîner", a expliqué à l'AFP le vice-président de la Fédération française de rugby Serge Simon.

Tony Gigot rejoint le Toulouse olympique

En fin d’après-midi, le Toulouse olympique a officialisé la signature de l’ancien dragon catalan, vainqueur de la Cup 2018, Tony Gigot. Il pourrait débuter le 16 mai prochain avec le Toulouse olympique lors du déplacement à Whitehaven.

Biarritz : nouvelles tensions entre le club et la mairie

Entre le président du Biarritz Olympique et la mairie de la ville Maider Arosteguy, la tension a encore atteint son paroxysme. Suite à la révélation faisant état d’un intérêt du fonds d’investissement Gavekal, propriétaire du BO, pour la reprise du club de football des Girondins de Bordeaux, l’élu s’est fendu d’un tweet qui a mis le feu aux poudres.

Contenus sponsorisés