Other Agency

Le week-end de fête du Stade toulousain

Le week-end de fête du Stade toulousain
Par Rugbyrama

Le 28/06/2021 à 17:07Mis à jour Le 29/06/2021 à 13:05

Le Buzz

TOP 14 - Après leur sacre vendredi soir face à La Rochelle (18-8), les Toulousains se sont lancés dans un nouveau défi, presque aussi éprouvant que la saison de Top 14 : fêter dignement le titre. Retour sur le week-end festif du Stade toulousain.

Adeptes des dress-code, comme ils l'avaient montré lors de leur sacre en 2019, avec "les maillots NBA", les Toulousains ont ressorti le concept cette saison, pour accompagner leurs jours de célébrations post titre.

TOP 14 - Les Toulousains, avec les maillots de leurs clubs formateurs, la veille de la finale. (crédit photo : Stade toulousain)

TOP 14 - Les Toulousains, avec les maillots de leurs clubs formateurs, la veille de la finale. (crédit photo : Stade toulousain)Other Agency

A la veille de la finale, les Toulousains ont vécu, dans leur hôtel, un instant particulier, lequel fut raconté vendredi soir par le manager Ugo Mola : '' On a passé un grand moment grâce à la communication, avec notamment une remise du maillot du premier club dans lequel les joueurs ont commencé. Tous ont joué le jeu, de la pampa au fin fond des Samoa, jusqu’à nos clubs plus proches. Être rugbyman professionnel, c’est juste avoir la chance de vivre de sa passion pour des gosses qui ont joué des centaines de finales dans leur jardin. Au quotidien, ils sont encore dans leur jardin et ils veulent jouer, s’éclater et gagner. '' Après le coup de sifflet final, plusieurs joueurs ont ainsi continué à porter fièrement le maillot de leurs débuts, preuve que l’attention les a touchés en plein cœur.

Les maillots des clubs formateurs ont été portés par certains, après le coup de sifflet final...avant de se rendre dans un célèbre hôtel parisien nommé le ''Mona Bismarck'' où le club avait décidé d’organiser sa troisième (ou quatrième) mi-temps. Un cadre de rêve, en bord de Seine et face à la Tour Eiffel. Reste que cela s’inscrivait dans un contexte très particulier, alors que les restrictions pour ce genre d’établissement viennent à peine d’être assouplies.

Quatre cents personnes, et pas une de plus, étaient autorisées à pénétrer dans les lieux, pour répondre au respect des contraintes sanitaires encore en vigueur. Cela pouvait générer quelques frustrations, tant tout le monde a souffert du manque de proximité depuis un an et voulait communier ensemble. Ce n’était pas encore possible et il faudrait pour certains attendre le retour dans la ville rose le lendemain. Le bus des champions de France est finalement arrivé sur place aux alentours de 2h30 du matin. Le capitaine Julien Marchand et Rodrigue Neti se chargeaient de porter le ''bout de bois'' quand Joe Tekori ne quittait pas son poteau de touche. La ''bringue'' pouvait se poursuivre jusqu’à tard, très tard. L’avion affrété par le Stade toulousain ne décollait qu’en début d’après-midi samedi. Mais, dans la matinée, peu étaient ceux qui avaient fermé l’œil.

De retour à Toulouse le lendemain, où un bus à impériale les attendait à Ernest-Wallon pour les conduire sur les allées Jean-Jaurès où plus de 12 000 supporters les attendaient sous le soleil, pour observer les deux trophées glanés cette saison : Champions Cup et Bouclier de Brennus.

TOP 14 - Du monde dans la Ville Rose pour accueillir les champions

TOP 14 - Du monde dans la Ville Rose pour accueillir les championsIcon Sport

Samedi soir, après les festivités "officielles", certains joueurs du Stade toulousain se sont retrouvés dans le bar ''Chez Tonton'', où ils ont leurs habitudes. Ntamack, Tauzin, Marty ou encore Tolofua étaient présents avec leurs T-Shirts ''Champions d'Europe" et des lunettes de soleil, pour tenter de dissimuler leur manque de sommeil.

Le lendemain, les néo champions de France sont partis fêter leur sacre les pieds dans l'eau, à Leucate (11), à 2h de route pour se baigner dans la Méditerrannée. Romain Ntamack a pu re-surfer sur le Brennus (comme en 2019) et se rendre compte qu'il est plus propice à la glisse que la Champions Cup, sur laquelle il avait aussi tenté de surfer en mai dernier. Chez "Ginette", les Haut-Garonnais avaient opté pour le dress-code "chemise fantaisie". Zack Holmes a pu dévoiler sa nouvelle coupe de cheveux, Cyril Baille pu faire bronzettte en bonne compagnie et Tekori a aussi montré qu'il avait autant de mal à se séparer des poteaux de touche que de ses lunettes de ski.

TOP 14 - Joe Tekori était en forme ce dimanche sur la plage.

TOP 14 - Joe Tekori était en forme ce dimanche sur la plage.Other Agency

Antoine Dupont a pu profiter d'un repos bien mérité après manger, et surtout après une saison pleine tant au niveau du club qu'avec les Bleus.

TOP 14 - Antoine Dupont a eu un petit moment de faiblesse.

TOP 14 - Antoine Dupont a eu un petit moment de faiblesse.Other Agency

Ce lundi, les plus courageux étaient déjà sur le pont, de retour en centre-ville, sur la terrasse de "Chez Tonton", avec un nouveau dress-code : les maillots de foot...en attendant demain pour de nouvelles aventures.

TOP 14 - Les Toulousains étaient "Chez Tonton" ce midi.

TOP 14 - Les Toulousains étaient "Chez Tonton" ce midi.Other Agency

Contenus sponsorisés