• Le public d'Aimé-Giral en fusion pour la reprise (Perpignan)
    Le public d'Aimé-Giral en fusion pour la reprise (Perpignan)

Perpignan : le stade Aimé-Giral bientôt centre de vaccination anti-Covid-19 ?

Le | Mis à jour

CORONAVIRUS - Le stade Aimé-Giral pourrait devenir un centre de vaccination anti-Covid-19 dans les prochains jours. C'est en tout cas ce qu'a demandé le président sang et or François Rivière à la préfecture. Explications.

François Rivière vient de transmettre une drôle de demande en préfecture. L'objet de son courrier : obtenir la possibilité de faire vacciner contre la Covid-19 une partie de la population et de ses abonnés au stade Aimé-Giral. Le patron de l'Usap s'en explique dans L'Indépendant : "Il y a plusieurs points qui m'ont poussé à avoir cette réflexion. Déjà, un tiers de nos abonnés a plus de 65 ans et un autre tiers a entre 50 et 65 ans. Nous avons donc une clientèle qui est référence par rapport aux personnes concernées par ce vaccin."

Aux yeux du dirigeant, "les infrastructures telles que la salle Prestige permettent l'organisation d'un centre de vaccination, tout comme le parking du stade". Cette initiative cache une deuxième idée : celle de pouvoir compter sur la présence de quelques abonnés et partenaires pour la réception de Colomiers, le vendredi 22 janvier : "Si l'on propose à tout le monde mais aussi à nos abonnés de se faire vacciner, étant donné qu'ils entrent dans la proportion des personnes à risques, je me demande si l'on ne pourrait pas les accueillir pour assister à nos matchs. On souhaite jouer le jeu à fond et nous demanderons à la préfecture une autorisation pour ouvrir notre stade aux abonnés et partenaires vaccinés."