Icon Sport

Biarritz Olympique Amateur : la justice administrative donne raison aux "Galactiques"

Biarritz Olympique Amateur : la justice administrative donne raison aux "Galactiques"
Par Rugbyrama

Le 19/04/2022 à 13:32Mis à jour Le 19/04/2022 à 14:57

Ce mardi, la juge des référés du tribunal de Bayonne a donné raison aux "Galactiques", qui reprennent le contrôle de l'Association Biarritz Olympique secteur amateur. Le jugement portait sur l'Assemblée générale organisée par Serge Blanco le 4 avril dernier, jugée illégitime. David Couzinet reprend le fauteuil de président. En attendant un prochain appel ?

La justice administrative a finalement rendu son verdict dans l'affaire pour la présidence du Biarritz Olympique Amateur. Les "Galactiques" reprennent le contrôle et David Couzinet la présidence qui, pendant une quinzaine de jours, revenait à Nicolas Brusque. Pour rappel, une convocation pour une Assemblée générale avait été lancée début mars, à l'initiative de Serge Blanco.

Cette dernière s'était tenue le 4 avril afin de destituer l’intégralité le conseil d’administration du secteur "Association" composé par David Couzinet (président), Jérôme Thion, Imanol Harinordoquy et Dimitri Yachvili, pour en élire de nouveaux ; 204 personnes avaient ainsi voté pour la révocation du bureau et 0 contre.

Après une soirée riche en rebondissements, Nicolas Brusque avait finalement repris la main sur le secteur amateur en lieu et place de Serge Blanco qui avait été évincé par ses anciens joueurs eux-mêmes, après que ces derniers aient lancé une procédure disciplinaire son encontre.

Des irrégularités dans la tenue de l'AG

Au final, la justice administrative a suspendu "les effets des décisions prises lors de l’assemblée générale ordinaire”, indique Sud-Ouest, ce mardi 19 avril.

Selon le quotidien local, la justice annonce que "plusieurs irrégularités importantes ont été soulevées” dans la tenue de l’AG. Par ailleurs, Serge Blanco a été condamné à verser 1000 euros à l’association du Biarritz Olympique. Il devrait faire appel.

Affaire à suivre...

Contenus sponsorisés