Icon Sport

Béziers sanctionné, coup de tonnerre à XIII... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce jeudi

Béziers sanctionné, coup de tonnerre à XIII... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce jeudi
Par Rugbyrama

Le 23/07/2021 à 08:29Mis à jour

Béziers perd trois points avant même l'entame de la saison, l'Australie et la Nouvelle-Zélande décident de ne pas participer à la coupe du monde de rugby à VIII, Bolenaivalu quitte Vannes, changement dans le groupe des Bleues pour les JO... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce jeudi.

Trois points en moins et une amende pour Béziers

Le club de Béziers va démarrer la saison de Pro D2 2021-2022 avec trois points de retard "pour non respect des décisions de la DNACG", le gendarme financier, a annoncé jeudi la Ligue nationale de rugby. "Cette sanction a été prononcée pour non-respect des décisions de la DNACG s'agissant de l'application des garanties qui avaient été présentées par le club au début de la saison 2020-2021", a indiqué la LNR dans un communiqué, ajoutant également une amende de 20.000 euros à l'encontre de l'ASBH. L'ASBH peut encore faire appel de cette décision.

L'Australie et la Nouvelle-Zélande n'iront pas à la Coupe du monde à XIII

L'Australie et la Nouvelle-Zélande ne participeront pas à la Coupe du monde 2021 de rugby à XIII prévue en Angleterre en raison des craintes "pour la santé des joueurs et leur sécurité" liées à la pandémie de Covid-19, ont annoncé jeudi les fédérations de ces deux pays. Dans un communiqué commun, les fédérations des deux premières nations de rugby à XIII ont appelé les organisateurs à reporter à l'année prochaine cette compétition, toujours prévue du 23 octobre au 27 novembre en Angleterre.

"Ne pas participer à la Coupe du monde n'a pas été une décision facile mais nous devons accorder la priorité aux meilleurs intérêts de nos joueurs et de nos responsables, les protéger est essentiel", a souligné Peter V'landys, le président de la fédération australienne.

Bolenaivalu quitte Vannes pour Nice

Le troisième ligne fidjien de 28 ans Laijiasa Bolenaivalu quitte Vannes après cinq saisons sous les couleurs de club. Il rejoint le Stade Niçois, en Nationale. Elément majeur de son effectif, Bolenaivalu a disputé 91 rencontres dont 55 titularisations avec le club breton. Statistiquement, sa première année, en 2016, restera la meilleure du joueur avec 1594 minutes jouées et 10 points inscrits, son meilleur total.

Nassira Konde remplace Joana Grisez avant les JO !

Changement de dernière minutes pour les Bleues à Tokyo. l'ailière Joana Grisez, juste physiquement, elle qui traîne un pépin musculaire depuis de longs mois, a déclaré forfait pour les JO. Elle est remplacée dans le groupe par Nassira Konde en tant que 13e joueuse. "C’est une décision louable, qui en dit long sur l’état d’esprit des filles et leur volonté de mettre le collectif au-dessus de tout. Elle est remplacée par Nassira Konde qui intègre le groupe et qui témoigne de notre réserve de très bonnes joueuses, c’est aussi un mal pour un bien", explique David Courteix. La France disputera jeudi le match d’ouverture face aux Fidji.

Le rugby professionnel peut entraîner des modifications de la structure cérébrale

La pratique professionnelle du rugby est susceptible d'entraîner des modifications de la structure cérébrale, selon une étude menée auprès de 44 joueurs professionnels et publiée jeudi au Royaume-Uni sur fond d'inquiétudes croissantes sur les risques de commotion cérébrale liés à ce sport. L'étude menée par l'Imperial College a suivi 44 joueurs entre juillet 2017 et septembre 2019, dont 21 avaient subi une blessure légère à la tête en jouant, selon un communiqué. Les résultats montrent que 23% des joueurs - qu'ils aient ou pas été blessés à la tête - présentaient des anomalies des axones (prolongements des neurones), causant des microhémorragies. A ces anomalies de la substance blanche du cerveau, qui permet la connexion entre les neurones, s'ajoutent aussi des "changements anormaux" du volume de cette substance. Jeudi, un rapport de députés britanniques a appelé les instances sportives et le législateur à en faire plus pour prévenir les risques de commotion cérébrale chez les sportifs, plaidant pour une définition commune de la commotion cérébrale dans le sport.

Contenus sponsorisés