Icon Sport

Baky écrit : WateRugby, ponpon sur la Garonne

Baky écrit : WateRugby, ponpon sur la Garonne
Par Rugbyrama

Le 07/09/2022 à 14:16Mis à jour Le 07/09/2022 à 14:36

C'est le retour de Baky écrit ! Après de longues semaines sans chronique, l'ancien troisième ligne de Béziers, Carcassonne ou du Stade français ressort sa plume. Voici donc le premier épisode de la deuxième saison !

Après deux mois de disette sans phraséologie ni griffonnage mais non sans lecture, j’ouvre la saison en évoquant avec vous un évènement unique au monde qui se tiendra à Toulouse. A partir du Jeudi 8 septembre au dimanche 11 septembre se déroulera le WateRugby. Le concept : Une barge flottante qui fait office de terrain de rugby (35m x 40m) pas de touche pas d’en but, il faut plonger dans la Garonne pour marquer !

Attention, quand je dis rugbyman, je vous parle des pontes de ce sport. D’anciens champions du monde, d’anciens champions d’Europe, de récents champions de France et des personnalités fortes de ce jeu. Nouveauté sur cette édition 2022 : nos amis handballeurs-euses viendront se frotter à leurs homologues rugbymen. Avec en cheffe de fil Valérie Nicolas l’ancienne gardienne de l’équipe de France championne du monde en 2003. Tout ce beau monde prêt à venir piquer une tête au port de la daurade. Le tout sous la houlette de Cédric Desbrosses et Yann Delaigue, les deux inducteurs de ce tournoi sur l’eau.

C’est d’ailleurs avec eux que j’ai tenté ce mélange entre questionnaire de Proust et portrait chinois de certains champions qui viendront fouler la pelouse synthétique de la barge. Ils ont rapidement saisi le principe et établi des ressemblances physiques ou psychiques avec des personnages célèbres de la littérature.

Ainsi ce weekend vous pourrez croiser Quasimodo en la personne d’Abder Agueb, l’ancien troisième ligne de la Section paloise, ce monstre gentil.

Julien Laharrague lui est vu comme Hamlet, pour la difficulté à saisir le personnage sur le terrain. L’ancien perpignanais appréciera.

Qui mieux que Byron Kelleher pour incarner Bilbon Sacquet ? Je vous le demande.

Vincent Clerc lui endossera la cape d’invisibilité d’Harry Potter pendant que son ancien coéquipier au stade Toulousain jouera lui les Dom Juan.

Toujours selon Delaigue et Desbrosses, Tartarin de Tarascon sied parfaitement à Aubin Hueber. Le petit Nicolas est rebaptisé le petit François Trinh Duc.

Iznogoud, celui qui voulait être calife a la place du Califano.

Rabelais a parfaitement croqué Moktar Guetari, le colosse du PAF.

Et malgré ses dénégations Yann Delaigue a dû abandonner Mozart pour Merlin l’enchanteur.

Remy Martin personnifiera Popeye, quand Simon Shaw enfilera son Macfarlane, la pipe au bec. Arrivera-t-il à mettre la main sur Delon Armitage, l’Arsène Lupin anglais. Guilhem Guirado, retiré des terrains depuis peu reproduira lui, Marius de Marcel Pagnol.

Autre néo-retiré, Damien Chouly, chevauchera Rossinante et ira combattre les moulins à vent. Gregory Lamboley enverra du bachi-bouzouk et du moule a gaufre a tout va.

Le consensus autour de Thierry Louvet en Robinson Crusoé ne s’est pas fait attendre. Tout comme celui de Franck Comba en Gaston Lagaffe…

Je décline bien évidemment toute responsabilité dans l’établissement de ces portraits. Je n’ai été que le porte-plume de Cédric et Yann. J’aurai la chance d’être présent avec tout ce beau monde ce week-end. Ainsi je pourrai confirmer ou infirmer les dires des deux comparses.

Le reste de la troupe : Benjamin Boyer, Raphael Saint-André, Arnaud Coste, Djibril Camara, Gilles Darlet, Julien Frier, Sébastien Viars, Émile N’Tamack, Louis Picamoles, David Berty, Jo Tekori, Christian Labit, Pierre Bondouy, Jérôme Fernandez, Christophe Kempe, Valérie Nicolas, Jackson Richardson, Greg Anquetil, William Accambray, Rodrigo Capo Ortega, Ueleni Fono, Fred Benazech, Jacques Boussuge, Remi Talès, Laurent Labit, Jean-Christophe Repon, Benjamin Lapeyre, David Gérard et moi-même.

Contenus sponsorisés