Icon Sport

Rugby amateur : Esteban Noriega, le fils de Patricio, victime d'un arrêt cardiaque et héliporté

Rugby amateur : Esteban Noriega, le fils de Patricio, victime d'un arrêt cardiaque et héliporté
Par Rugbyrama

Le 25/04/2022 à 13:18Mis à jour Le 25/04/2022 à 16:31

AMATEURS - À l'occasion du quart de finale de la Ligue Aquitaine entre l'Union Rugby Gascon et Marsacq XV, le pilier de l'entente gascone Esteban Noriega s'est effondré sur la pelouse de Captieux (Gironde), victime d'un arrêt cardiaque. Il s'est fait opéré hier soir au Tripode du CHU Bordeaux.

Alors qu'une place en demi-finale de la Ligue Aquitaine se jouait ce dimanche sur la pelouse du Stade André Durantau de Captieux, un terrible évènement est survenu. Après un enchaînement de phases de jeu assez anodin, Marsacq XV s'en va à l'essai. Mais le pilier adverse du SC Captieux (Union Rugby Gascon) Esteban Noriega s'effondre et le jeu est immédiatement arrêté. Selon une source du club de Marsacq XV, l'arbitre mîme rapidement un téléphone pour indiquer d'appeler rapidement les secours.

Contacté ce lundi midi, Olivier Courrègelongue, dirigeant du SC Captieux, explique d'abord que des sapeurs-pompiers en civil sont rapidement venus porter les premiers secours à la victime. Dans l'autre camp, l'entraîneur de Marsacq XV David Etcheverry ajoute que l'intervention de deux infirmières "lui ont aussi probablement sauvé la vie". L'entraîneur de l'US Gascon Khaled Kahlouchi s'est précipite de son côté pour récupérer un défibrillateur à la salle des fêtes, toute proche du terrain. "Le fait que nous ayons eu un défibrillateur proche l'a sans aucun doute sauvé, explique M.Courrègelongue. Les joueurs ont fait barrière, que ce soit notre équipe mais également les joueurs adverses". Un évènement d'autant plus choquant que toute la famille Noriego était présente aux abords du terrain.

Transporté par hélicoptère et opéré ce dimanche soir

Rapidement évacué au Tripode du CHU Bordeaux par hélicoptère, le joueur âgé de 32 ans a été plongé dans un coma artificiel avec un pronostic vital engagé. Il a été opéré dimanche soir de deux artères bouchées. "Tout le monde est sous le choc mais bien évidemment solidaire, nous sommes tous à ses côtés, affirme le dirigeant girondin. On a eu son père Patricio Noriega au téléphone, nous avons essayé de le rassurer et lui avons apporter notre soutien quoi qu'il arrive. La Fédération a appélé mon co-président aussi. Tout le monde est ensemble dans cette épreuve, on attend des bonnes nouvelles". Tous ensemble c'est aussi le ton employé dans l'équipe adverse. "On a essayé de reconforter les adversaires lors du départ d'Esteban en hélicoptère. On a aplaudit après avoir demandé au papa ce qu'il préférait pour son fils, ce sont toujours des moments délicats. En tout cas, on croise fort les doigts pour qu'il n'y ait pas de séquelles ou le moins possible et on pense tous à lui" raconte David Etcheverry.

Le match a été arrêté et l'Union Rugby Gascon a été défaite 12 à 6, mais l'essentiel n'est évidemment pas là. Avec trois semaines sans rencontres, Olivier Courrègelongue veut laisser le temps aux joueurs de se remettre de ce moment difficile. "Cette semaine on va laissé tomber les entraînements sauf si les joueurs veulent s'entraîner, on se retrouvera la semaine prochaine." Même son de cloche dans l'équipe adverse. "On a un pompier au sein du club qui a proposé aux joueurs d'en parler, il ne faut pas hésiter" conclut avec réconfort le manager de Saint-Jean-de-Marsacq.

L'ensemble de la rédaction de Rugbyrama et du Midi Olympique adresse son plus grand soutien à Esteban Noriega, à l'entente Union Rugby Gascon et à la famille Noriega.

Contenus sponsorisés