Other Agency

Tarbes : un nouveau départ

Tarbes : un nouveau départ
Par Midi Olympique

Le 08/08/2020 à 18:16Mis à jour Le 08/08/2020 à 18:20

NATIONALE - Les Bigourdans et leur président Lionel Perré, resté pour vivre ce Nationale, sont prêts à en découdre pour le début de ce nouveau championnat.

Il y a encore quelques mois, le Stado était dans l’incertitude la plus totale. Le président Lionel Perré était sur le point de quitter le navire laissant le club emblématique des Hautes-Pyrénées sans capitaine. Il s’est finalement rétracté au moment de la création de la Nationale. « Je suis resté, car cette poule arrivait, ça faisait deux ans que l’on se battait pour essayer de remonter, on va dire que la Nationale est un marchepied », affirme le président du club. Cette nouvelle compétition est une aubaine selon lui : « On a espéré l’arrivée de la Nationale, elle aurait dû à la base se faire dans environ deux ans, mais pour nous cela nous permet de fédérer beaucoup plus nos partenaires, ainsi que nos supporters dans une compétition plus élitiste. » Le club arrive dans un nouveau championnat flambant neuf. La concurrence pour espérer revenir en professionnel est quelque chose qui ne fait pas peur à Lionel Perré : « Aujourd’hui personne ne peut dire qui va monter en Pro D2, je connais Massy et Albi, mais les autres équipes pas forcément, personne ne mesure vraiment la valeur des autres. » Avec un nouveau staff, le Stado mise également sur les enfants du pays : « On a gardé nos Bigourdans, 40 % de notre effectif vient des Hautes-Pyrénées, c’est important de le souligner », opine le président du club. Pourtant, au cœur de la stratégie tarbaise, se trouve le recrutement, un élément phare sur lequel travaille le nouveau staff ainsi que le président. « On a eu le temps de faire des choix qui sont importants pour nous avec l’arrivée de nombreux joueurs qui correspondent à notre identité, on recrute un joueur parce qu’il est bon, mais également parce qu’il colle à l’identité de jeu », défend l’entraîneur des lignes arrières Fabien Fortassin.

L’envie de rejouer

Dans un peu plus d’un mois, le Stado affrontera à Tarbes l’équipe de Massy, un club qui était premier de sa poule avec 84 points avant l’arrêt des compétitions. L’entraîneur des lignes arrière estime que son équipe se prépare au mieux pour ce premier choc. « On a repris les entraînements au début du mois, les joueurs sont déterminés, ils leur tardent de rejouer au rugby », explique Fabien Fortassin. Cette nouvelle compétition intrigue le staff : « On a hâte de savoir comment ça va se passer, on est vraiment proche de la Pro D2, et c’est très excitant pour nous », poursuit-il. La semaine dernière, les joueurs étaient en stage à Saint-Pé-de-Bigorre, pour poursuivre leur préparation. Après des vacances imposées par la FFR la semaine prochaine, le Stado arrivera sur la dernière ligne droite avec les matchs amicaux et le début du championnat.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés