• XV de France - Danty
    XV de France - Danty
  • Test match - Romain Ntamack et Matthieu Jalibert (France) contre le Japon (Midi Olympique/Patrick Derewiany)
    Test match - Romain Ntamack et Matthieu Jalibert (France) contre le Japon (Midi Olympique/Patrick Derewiany)
  • Top 14 - Yoram Moefana et Tani Vili (Bordeaux-Bègles) à l'échauffement
    Top 14 - Yoram Moefana et Tani Vili (Bordeaux-Bègles) à l'échauffement
  • Top 14 - Pau - Emilien GAILLETON
    Top 14 - Pau - Emilien GAILLETON

Danty forfait, qui pour le remplacer au centre du XV de France ?

Par Rugbyrama
Le

TOURNOI DES 6 NATIONS 2023 - Jonathan Danty est sorti sur blessure avec le Stade rochelais, ce samedi à Perpignan (10-29). Le verdict est tombé pour le trois-quarts centre : il sera absent pendant trois mois. Cela rebat forcément les cartes au sein du XV de France à un mois du début du Tournoi des 6 Nations.

Jonathan Danty est, depuis deux ans maintenant, un cadre du XV de France. C'est bien simple : il a disputé 14 des 16 derniers matchs de la sélection (12 titularisations). Sa puissance au centre du terrain et sa capacité à jouer après contact sont un atout importantissime dans les tests matchs. Le problème, c'est que le trois-quarts centre s'est blessé au genou ce samedi à Perpignan.

Les analyses décèlent une rupture du ligament croisé postérieur. Son absence est estimée à trois mois. Il devrait donc manquer la totalité du Tournoi. Pour Fabien Galthié et son staff, l'heure est maintenant au remplacement. Qui pourrait prendre place au numéro 12 ?

L'option interne Moefana

Il ne faut pas l'oublier : si Yoram Moefana est titulaire à l'aile en sélection depuis peu (deux fois lors du Tournoi 2022 et toute la dernière tournée de novembre), il est surtout un centre de formation. Ses performances encourageantes au Japon avec le numéro 12 dans le dos sont de nature à rassurer si cette hypothèse prend forme. Cela offre une autre perspective dans le centre du terrain mais qui d'autre que Danty peut vraiment faire du Danty ?

Dès lors, une place s'ouvre à l'aile. Et si Gabin Villière n'est pas de retour de blessure, Matthis Lebel semble le plus avancé. Mais Ethan Dumortier et Rémy Baget ont une carte à jouer. Sekou Macalou, promu mais bloqué par sa polyvalence, a peu de chances de démarrer un test match à l'aile.

L'association Jalibert-Ntamack de retour

Test match - Romain Ntamack et Matthieu Jalibert (France) contre le Japon (Midi Olympique/Patrick Derewiany)
Test match - Romain Ntamack et Matthieu Jalibert (France) contre le Japon (Midi Olympique/Patrick Derewiany)

L'absence de Danty pourrait provoquer le retour de l'association Jalibert-Ntamack. La raison ? C'est que la blessure de ce premier centre au gros gabarit peut entraîner un changement dans le système de jeu du XV de France. Ainsi, on pourrait voir de nouveau un centre du terrain avec un demi d'ouverture et un 5/8e, Romain Ntamack jouant ce dernier rôle. Le numéro 10 étant tenu par Matthieu Jalibert ou même Thomas Ramos.

Le choix du tandem girondin Vili-Moefana

Gaël Fickou pouvant jouer sur les deux postes de centre et Yoram Moefana ayant désormais largement de quoi assurer le couloir, Tani Vili ne représenterait-il pas une option sérieuse ? Le centre affiche une très belle forme avec l'Union Bordeaux-Bègles, et a l'avantage d'avoir des repères avec le joueur originaire de Futuna.

Top 14 - Yoram Moefana et Tani Vili (Bordeaux-Bègles) à l'échauffement
Top 14 - Yoram Moefana et Tani Vili (Bordeaux-Bègles) à l'échauffement

S'il a été dans le groupe des Barbarians contre l'Angleterre en juin dernier sous la houlette de Fabien Galthié, et si ce dernier l'a souvent appelé dans le groupe élargi, tout porte à croire que c'est un prétendant pour le poste.

Barassi, enfin

Celui qui était promis à la sélection n'a pas (encore) réussi à faire son trou. La faute à des blessures au mauvais moment et à une concurrence qui s'est illustrée. Mais sa dernière prestation à Clermont dimanche dernier le prouve : il est bien au plus haut niveau. L'ancien Lyonnais franchit, parvient à passer les bras, et c'est peut-être son profil qui sera choisi par le staff tricolore.

Gailleton, la grosse cote

Top 14 - Pau - Emilien GAILLETON
Top 14 - Pau - Emilien GAILLETON

Après l'exploit retentissant de la Section paloise à La Rochelle le 29 octobre dernier, deux Béarnais étaient appelés dans le groupe élargi pour prendre part à la préparation de la tournée d'automne : Jordan Joseph et Emilien Gailleton. Ce dernier a démontré en quelques semaines à peine qu'il s'était habitué à l'élite, après son transfert depuis le SU Agen. A seulement 19 ans, il venait se frotter à ce qui se faisait de meilleur en France au centre de Marcoussis. Et comme le staff du XV de France aime ces profils, on ne peut pas ne pas l'envisager...