Icon Sport

Villière : "Le combat commencera au coup de sifflet"

Villière : "Le combat commencera au coup de sifflet"

Le 08/03/2022 à 10:14Mis à jour Le 08/03/2022 à 15:05

TOURNOI DES 6 NATIONS - Touché au visage contre l'Irlande et donc absent en Écosse, Gabin Villière a fait son retour avec le XV de France. L'ailier se confie sur la préparation du match face au pays de Galles et une chose est sûre, sur la pelouse du Principality Stadium il ne faudra pas faire d'impasse et rester "confiant et concentré" selon ses mots.

Comment allez-vous, votre retour avec le groupe s'est bien passé ?

Si je suis de retour c'est que ça va beaucoup mieux et que j’ai fait ce qu'il fallait pour être de retour, guérir et revenir dans tous les cas en forme.

Comment avez-vous vécu le match en Écosse ?

Très bien, j'étais tout seul parce que la plupart des mecs de Toulon étaient en déplacement mais même tout seul j'étais quand même assez excité devant ma télé.

L'avant match à Cardiff est toujours particulier et c'est à 21heures, comment appréhendez vous cette rencontre ?

Nos habitudes de préparation ne changent pas spécialement, on a l'habitude. On cale nos routines en fonction des matchs. Il n'y aura pas de surprise, on sait que dans le stade au début on sera dans le noir mais on a aussi la chance de préparer cet avant match pour ne pas être surpris et ne pas avoir un trop-plein d'émotion avant le match donc on est prêt et prévenu. On sait que le match commencera dès la première minute et que le combat commencera au coup de sifflet, on l'a tous dans la tête. Il faut bien démarrer ce match dans tous les cas au niveau de l'attitude de l'envie et du caractère.

" Il faudra être confiant mais surtout concentré pour ce match"

Au vu des trois premiers succès dans ce Tournoi, on parle maintenant d'un potentiel titre, comment faites-vous pour garder la tête froide ?

Je ne pense pas qu'il y a un surplus d'excitation où de confiance. On prend vraiment les matchs les uns après les autres et on est très concentré sur chaque confrontation. On sait que le Pays de Galles ça va être un très gros match et bien sûr on y va pour gagner on ne va pas se mentir. Cela va être un gros combat surtout à l'extérieur chez l'équipe qui est championne en titre. Il faudra être confiant mais surtout concentré pour ce match.

Pendant longtemps le XV de France a manqué d'efficacité dans les zones de marques, comment cela se travaille à l'entraînement ?

Je pense qu'au niveau de la précision du jeu, des passes et des courses nous, les ailiers, nous sommes un peu libres dans notre rôle donc nous pouvons aller nous proposer et mettre du danger un peu partout. Techniquement la plupart des mecs sont précis. Il n'y a pas beaucoup de ballons tombés, les ballons arrivent au bon endroit. Je pense que l'on réussit au fur et à mesure à avoir une palette offensive plutôt complète et ça nous permet de pouvoir marquer sur différent aspect de jeu, sur des mêlées, des lancements de jeu direct ou des ballons de contre. On arrive a alterner un plusieurs mouvements offensifs et c'est ce qui nous permet de marquer des essais.

Il y a un travail de l'ombre avec les avants notamment qui mettent beaucoup d'accélérations, ce sont des choses qui ne se voient pas forcément mais cela permet à l'équipe d'être toujours en place et de remettre de l'avancée derrière pour trouver des espaces. Je pense que c'est aussi dans ces détails que l'on arrive à mettre notre jeu en place.

Shaun Edwards connaît bien le stade de Cardiff, est-ce qu’il vous en a parlé ?

Non pas vraiment il ne nous met pas de pression supplémentaire sur ce match.

Quels sont les points forts que vous avez pu identifier chez les Gallois à la vidéo ?

Sur les ballons hauts notamment, ils ont un dix et un quinze qui sont très fort dans ce secteur mais aussi dans le jeu au pied de pression et aussi à la retombée. On essaie donc de travailler dans ce sens pour pouvoir être efficace et les contrer dans ce secteur.

Contenus sponsorisés