Icon Sport

"L'objectif est de gagner" le Tournoi, assure Galthié

"L'objectif est de gagner" le Tournoi, assure Galthié
Par AFP

Le 27/01/2021 à 16:21Mis à jour Le 27/01/2021 à 16:34

XV DE FRANCE - Fabien Galthié et le XV de France visent le Tournoi des six nations 2021 : "L'objectif est de gagner", a assuré le sélectionneur des Bleus, mercredi, réaffirmant son ambition "immédiate et permanente".

Q: Etes-vous confiant à l'idée de jouer outre-Manche? Pensez-vous pouvoir convaincre le gouvernement de vous laisser y aller?

R: "C'est une question très politique, pas vraiment destinée au sélectionneur de l'équipe de France de rugby. C'est un sujet qui s'adresse aux autorités, qui décideront. Nous, nous ferons ce qu'on nous demande."

Q: Est-il difficile de préparer son équipe pour un Tournoi incertain en pleine pandémie?

R: "Nous avons vécu ça une première fois cet automne. Nous étions à Marcoussis, on s'est préparés pour six matches mais n'en avons joué que cinq (victoire sur tapis vert contre les Fidji, NDLR). Nous avons réussi, grâce à notre environnement, à digérer cette période toujours compliquée. Nous étions dans une bulle et ça peut être un peu difficile pour certains, joueurs et staff. Être dans une communauté fermée peut apporter son lot de difficultés. Nous n'en avons pas eues, on était contents d'être ensemble. D'ailleurs, quand nous nous sommes quittés, après la finale de la Coupe d'automne des nations, nous étions plein de sentiments positifs. Et nous allons essayer de faire encore mieux, en utilisant des choses que nous avons apprises pendant l'hiver et pendant l'automne, en ajoutant de nouvelles choses, en faisant de notre mieux."

Q: Etes-vous frustré par une année 2020 terminée à la deuxième place derrière l'Angleterre au Tournoi et à la Coupe d'automne des nations? Ou bien excité par ce qui vous attend pour 2021?

R: "La frustration est un sentiment qui ne me plaît pas et qui est ponctuelle, il faut apprendre à la chasser. C'est le cas pour notre équipe. C'est une émotion qui n'est pas constructive. On a décidé d'apprendre de notre parcours et de 2020 pour continuer à progresser, à mieux comprendre comment on peut s'améliorer. Et également parfaire ce qu'on a sous la main. On a une énorme marge de manoeuvre, beaucoup de choses qu'on peut encore améliorer."

Q: Remporter le Tournoi des six nations 2021 est-il un objectif?

R: "L'objectif est de gagner. C'est un objectif immédiat et permanent. Donc les challenges que nous avons, les rendez-vous que nous avons, qui sont déjà planifiés par le calendrier international, c'est toujours les mêmes: gagner. Et donc gagner la série de matches que nous avons à jouer. Ce sont des objectifs très clairs et très identifiés par les joueurs."

Q: C'est peut-être la première fois que vous faites face à autant de blessures. Est-ce que ça perturbe la préparation?

R: "Ce n'est pas la première fois que l'on doit faire beaucoup de changements. A partir du troisième match (cet automne, NDLR), nous avons dû changer vingt-trois joueurs. Sur cette compétition, on doit changer sur blessure parce que, lors de la Coupe d'automne, on a dû changer de joueurs en raison de la convention entre la Ligue et la Fédération. Là, certains étaient déjà présents par le passé: Selefasio (Tolofua), Anthony (Jelonch), Greg (Alldritt)... Sur notre épine dorsale, on a des joueurs qui ont déjà remplacé d'autres joueurs donc on a quand même, sauf catastrophe, une équipe qui tient la route. Et une épine dorsale qui ont une grosse expérience collective. Charles Ollivon, François Cros, Dylan Cretin... sont là. Globalement, on a une équipe qui a du vécu. A l'automne, on a dû changer toute l'équipe. Ca a été un sacré challenge. Là, c'est moins complexe."

propos recueillis en conférence de presse

Contenus sponsorisés