Getty Images

EN VIDEO. Le Top 5 des plus beaux essais des Bleus durant le Tournoi

EN VIDEO. Le Top 5 des plus beaux essais des Bleus durant le Tournoi
Par Rugbyrama

Le 23/03/2022 à 08:34Mis à jour Le 23/03/2022 à 16:36

TOURNOI DES 6 NATIONS 2022 - Alors que le Tournoi des 6 Nations s'est achevé ce week-end, Rugbyrama vous propose de jeter un oeil dans le rétro, avec aujourd'hui les cinq plus beaux essais français durant la compétition. Voici notre classement.

5 - Gaël Fickou (Ecosse - France)

Alors que les Bleus se retrouvent bousculés durant le premier acte, Gaël Fickou vient soulager les siens. Nous jouons les arrêts de jeu. Les hommes de Fabien Galthié mènent difficilement (10-12). Dupont libère pour Marchand qui donne in-extremis à Ntamack pour servir Fickou à l'entrée des 22 mètres. Le centre du Racing 92 traverse tous les 22 écossais en diagonale, casse le plaquage de Price, et vient aplatir le cuir dans l'en-but. Un essai assassin pour le XV du Chardon pourtant dominateur dans cette fin de première mi-temps.

4 - Gabin Villière (France - Italie)

Grandement mis en difficulté par les transalpins en première période, les Bleus rentrent au vestiaire sereins, grâce à un essai de Gabin Villière en coin sur le gong. A ce moment-là, le XV de France semble avoir repris du poil de la bête. Nous jouons la 49ème minute et cela fait déjà quelques minutes que les tricolores ont la main mise sur le ballon. Lors d'un ruck formé aux alentours des 40 mètres italiens, Alldritt se saisit du cuir et effectue une passe après contact à Villière. Ce dernier transperce le dernier rideau transalpin et vient éliminer Padovani, dernier défenseur, d'une feinte de passe magistrale. 25 à 10 pour la France, le break est fait.

3 - Paul Willemse (Ecosse - France)

Une entame de match rêvée. Antoine Dupont réceptionne le ballon à hauteur des 22 mètres français. Et puis Dupont nous fait des siennes. Comme d'habitude. Le demi de mêlée toulousain vient transpercer une grande partie de la défense écossaise avant de se faire enfermer par Haining dans les 22 adverses. Fickou en 9 libère sur le tas pour Baille qui vient faire reculer les troupes écossaises. Toujours dans le même registre, Fickou alimente Marchand et réalise une passe après contact à Willemse qui vient inscrire le premier essai français à la 8ème minute. Les hostilités sont lancées.

2 - Jonathan Danty (Ecosse - France)

Les protégés de Fabien Galthié retournent sur le gazon dans le même état d'esprit qu'ils l'ont quitté. Alors que les Bleus sont sous pression à l'entrée de leurs 22, Price chassé par Cros tombe le ballon. Woki le récupère et décale sur la droite vers sa paire de centre. Le cuir termine dans les mains de Penaud le long de la ligne de touche. L'ailier auvergnat, lancé, envoie un coup de pied long à suivre. Chanceux, le rebond trompe toute la défense du XV du chardon. Danty s'en saisit et vient finir sa course dans l'en-but. A ce moment-là, rien ne semble pouvoir leur arriver.

1 - Antoine Dupont (France - Angleterre)

Ce n'est peut-être pas le plus bel essai français de cette campagne, mais le contexte fait tout. Nous jouons l'heure de jeu, 18 à 13 en faveur des Bleus. Les Anglais se montrent un peu plus menaçants. L'heure est venue de sonner le glas. Aux abords des 22 anglais, les tricolores ont la main mise sur le ballon. A la sortie d'un ruck, Alldritt s'empare du cuir, comme à l'accoutumé, et effectue une passe après contact à la destination de son capitaine. Autant dire que Dupont dans cette position, ça fait généralement très mal. Sans surprise, le natif de Lannemezan vient se défaire d'un Ben Youngs impuissant. Des étoiles pleins les yeux, le Toulousain vient inscrire le 17ème et dernier essai de cette aventure mémorable et vient offrir le grand chelem à sa patrie, douze ans plus tard.

Par Julien Sournies

Contenus sponsorisés