Icon Sport

Il y a huit ans jour pour jour, la dernière victoire italienne sur les Bleus

Il y a huit ans jour pour jour, la dernière victoire italienne sur les Bleus
Par Rugbyrama

Le 03/02/2021 à 18:05Mis à jour Le 04/02/2021 à 09:30

TOURNOI DES 6 NATIONS - Alors que les Bleus vont défier l'Italie ce samedi (15h15) à Rome pour leur entrée en lice dans le Tournoi des 6 Nations 2021, cela fait aujourd'hui huit ans jour pour jour que les Transalpins n'ont plus gagné contre les Français. Le 3 février 2013, les Bleus de Philippe Saint-André étaient tombés sur des Italiens tenaces et un Luciano Orquera en état de grâce.

Voilà que en ce 3 février 2021, un sale souvenir remonte. À l'approche du Italie - France de ce week-end, il y a de quoi être très optimiste au vu de la forme actuelle de ce XV de France qui fait plaisir à voir. Mais à Rome, les Bleus sont parfois tombés de haut comme il y a huit ans exactement, le 3 février 2013. Ce jour-là, les deux équipes faisaient également leur entrée en lice dans le Tournoi. Les Bleus de Philippe Saint-André étaient restés sur une tournée d'automne très convaincante, avec notamment une large victoire face à l'Australie (33-6). Les voyants étaient donc au vert mais dès les premières minutes du match, les Français étaient partis pour une après-midi galère.

Au bout de seulement 5 minutes de jeu, le demi d'ouverture des Zebre et ancien Briviste Luciano Orquera déchirait le rideau défensif français. À hauteur, le petit argentin d'origine (1m71) pouvait servir son capitaine, un certain Sergio Parisse pour le premier essai de la rencontre. Mal partis, les Bleus allaient quand même vite relever la tête. Proche de l'en-but, les Français allaient trouver la faille grâce au vis-à-vis du jour de Parisse, Louis Picamoles. Alors joueur du Stade toulousain, le numéro 8 permettait aux Bleus de se refaire la cerise dans une partie mal débutée. Mais ces derniers allaient de nouveau marquer le pas.

L'envie était italienne

Pourtant très peu pénalisés avec quatre fautes en tout sur la rencontre, les Bleus vont subir et Luciano Orquera pouvait donner un matelas de huit points aux Transalpins (13-5 à la 18e). À réaction, c'est pourtant les Bleus, contre le cours du jeu, qui allaient virer en tête à la pause avec une pénalité de Michalak mais surtout un essai de Benjamin Fall (34e) (15-13)

Mais face à des Italiens très aggresifs et un public en transe, les Français vont être mangés dans le combat, en atteste les 18 turnovers concédés par les coéquipiers du capitaine Thierry Dusautoir. Dominateurs sur les impacts, les Italiens allaient reprendre la tête grâce à, encore une fois, un franchissement de Luciano Orquera. Proche de la ligne, l'ouvreur pouvait passer les bras et offrir l'essai à Martin Castrogiovanni (57e). L'Italie reprenait le score mais n'allait surtout plus le lâcher.

Après un dernier drop de Kris Burton et une défense de fer, en témoigne la dernière action du match, l'Italie pouvait laisser éclater sa joie. Pour la deuxième fois consécutive après 2011, les Italiens faisaient trébucher les Bleus à Rome. Ces derniers allaient finir derniers du Tournoi avec seulement une victoire. En face, l'Italie signera même un deuxième exploit lors de la dernière journée, en s'offrant l'Irlande (22-15).

Contenus sponsorisés