Icon Sport

Woodward allume Eddie Jones après la défaite de l'Angleterre en Écosse

Woodward allume Eddie Jones après la défaite de l'Angleterre en Écosse
Par Rugbyrama

Le 08/02/2022 à 10:34Mis à jour Le 08/02/2022 à 10:36

TOURNOI DES 6 NATIONS - Chroniqueur dans plusieurs médias en Angleterre, l'ancien sélectionneur du XV de la rose, champion du monde en 2003, est réputé pour son franc parler. Dans sa dernière sortie, il n'a pas épargné l'actuel sélectionneur Eddie Jones, coupable selon lui d'un mauvais coaching à Murrayfield, où l'Angleterre s'est inclinée samedi face à l'Ecosse (20-17). Il demande des comptes.

Les passes d'armes entre Clive Woodward et Eddie Jones ne sont pas nouvelles et l'ancien de l'Angleterre, champion du monde 2003, remet régulièrement en cause les choix de son prédécesseur australien. Cette fois, dans les colonnes du Daily Mail où il chronique, Woodward pointe du doigt le mauvais coaching de Jones après la défaite du XV de la rose en Écosse (20-17). Mais aussi la passivité et l'incompétence de la RFU (fédération anglaise) face aux résultats de l'Angleterre depuis deux ans. "Pourquoi a-t-il fait le choix de sortir Marcus Smith ? Et y aura-t-il une enquête sans limites à Pennyhill Park (centre d'entraînement de l'Angleterre) ? Je suppose que non. Il n'y a personne à Twickenham de qualifié pour demander des comptes à Eddie Jones du point de vue du rugby. Il les a clairement tous dans sa poche. Il ne peut pas être interrogé, ce qui est une énorme faiblesse de la fédération."

"Il a gâché le Tournoi des 6 nations l'année dernière"

Visiblement remonté, Clive Woodward poursuit. Et tire à balles réelles. "Lorsqu'il a gâché le Tournoi des Six Nations l'année dernière, la RFU a apparemment mené une petite enquête confortable, avec une collection d'experts du rugby. Le rapport a conclu que l'Angleterre avait besoin d'impliquer un arbitre à l'entraînement pour endiguer le flot de pénalités. Aussi, qu'une plus grande implication de psychologues du sport pourrait être bénéfique ! Malheureusement, l'identité de ces experts n'a pas été dévoilée. Aucune idée de leurs qualifications pour juger d'un coaching de hautement performance."

Woodward appelle à une prise en mains des joueurs

Face à cette situation, Woodward réclame une responsabilisation des joueurs. "Des gens comme Owen Farrell, Maro Itoje, Ben Youngs ou plus Tom Curry. C'est leur équipe, ils doivent s'approprier. Ces joueurs devraient également admettre qu'ils se sont trompés. Une conversation d'adulte est absolument nécessaire entre Eddie Jones et ses cadres." Pour rappel, l'Angleterre,qui s'est inclinée en ouverture du Tournoi, avait tout de même battu l'Australie (32-15) et les champions du monde sud-africain (27-26) en novembre dernier.

Contenus sponsorisés