Icon Sport

Les notes des Bleus : Rebbadj et Fickou au rendez-vous, Le Roux et Vakatawa absents

Les notes des Bleus : Rebbadj et Fickou au rendez-vous, Le Roux et Vakatawa absents
Par Simon ValzerPar Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 26/03/2021 à 23:33Mis à jour Le 24/04/2021 à 21:23

TOURNOI DES 6 NATIONS 2021 - Maladroits et peu inspirés en fin de rencontre, les Bleus ont été vaincus par l'Ecosse au Stade de France. Swan Rebbadj et Damian Penaud se sont montrés à la hauteur, tandis que Bernard Le Roux et Virimi Vakatawa ont paru en difficulté.

Cyril Baille 4,5/10

Le Toulousain n'a pas eu le rayonnement habituel dans le jeu courant. En difficulté en mêlée fermée après 20 minutes de match, avant de se reprendre de belle manière (26e). Pour une fois, il n'a effectué que cinq plaquages mais n'en a raté aucun. Remplacé par Jean-Baptiste Gros à la 55e, qui s'est montré précieux dans le jeu au sol et en défense, avec huit plaquages réalisés en seulement 25 minutes.

Julien Marchand 6/10

Quelques belles charges, notamment celle à la 20ème alors qu'il était sous pression. Auteur d'un contest précieux à la 24ème minute, quand les Ecossais campaient chez les Bleus depuis de longues minutes. Certainement le meilleur avant vendredi soir, tant il fut précieux en mêlée fermée qu'en attaque, avec trois défenseurs battus. Remplacé par Camille Chat à la 55e, qui s'est aussitôt signalé en envoyant valdinguer Hamish Watson qui allait écarter le jeu au pied des poteaux bleus. Le Racingman a apporté toute sa puissance et son énergie aux Bleus, notamment dans les mauls.

Mohamed Haouas 5,5/10

Très actif en défense et pour redynamiser les ballons lents. En difficulté en mêlée fermée après 20 minutes de jeu, mais s'est bien repris comme son coéquipier, Cyril Baille. Encore une fois, le Montpelliérain a fait preuve d'une belle constance dans son effort, à l'image de ses douze plaquages effectués et aucun manqué. Remplacé à l'heure de jeu par Uini Atonio.

Bernard Le Roux 3,5/10

Le Racingman a exercé un fort pressing défensif d'emblée de match, mais a peu à peu disparu dans la rencontre. Conscient de son rendement moindre, ce n'est pas un hasard si le staff a choisi de le remplacer de façon précoce, à la 52e minute. Un signe fort pour un joueur qui a l'habitude de disputer l'intégralité des rencontres. Son remplaçant Romain Taofifenua s'est montré loin, très loin, du niveau qu'il nous avait montré face à l'Angleterre...

Swan Rebbadj 5,5/10

Auteur d'un laquage offensif dans les premières minutes, le Toulonnais a donné d'emblée le ton. Titulaire surprise, Rebbadj est devenu le temps d'un match la principale rampe de lancement des Bleus, puisqu'il fut très souvent visé en premier bloc de saut, où il s'est montré très adroit et précis tout au long du match. Il a réhaussé sa prestation d'un essai marqué peu après l'heure de jeu.

Anthony Jelonch 5/10

Le Castrais a apporté sa puissance, à l'image de son plaquage autoritaire qui fit commettre un en-avant à Watson (22e). Il n'a pas ménagé ses efforts dans ce secteur, et a totalisé pas moins de 14 plaquages pour un seul manqué à lui seul. Il a aussi fait preuve d'une belle volonté pour redynamiser les ballons lents, avec sept charges à son actif. Remplacé par Dylan Cretin à la 62e.

Charles Ollivon 5,5/10

Souvent ciblé sous les coups d'envoi écossais, le capitaine s'est montré adroit et sécurisant. Il a aussi bien rempli son rôle de courroie de transmission entre les avants et les trois-quarts, et a fait jouer autour de lui (5 ballons joués pour 4 passes). Le capitaine s'est beaucoup donné en défense, en sauvant quelques situations dangereuses. Il totalise 13 plaquages pour deux manqués, et a volé un lancer écossais.

Grégory Alldritt 5/10

Moins en vue qu'à l'habitude en début de rencontre, le Rochelais s'est signalé sur l'essai de Dulin par sa 89 bien exécutée et une percée majuscule quelques minutes plus tard. Il s'est ensuite montré plus constant dans son effort, et a permis au Bleus de trouver l'avancée à plusieurs reprises, notamment en fin de rencontre. Il totalise 11 charges pour 50 mètres gagnés, et huit plaquages réussis.

Antoine Dupont 4/10

Il a tenté d’animer sa zone comme il le fait habituellement mais il a été surveillé de près par les écossais. Aucun franchissement à son actif. Un bon jeu au pied rasant dans l’en-but (7e), une bonne sortie de camp au pied sous pression (24e) et un choix pertinent sur l’essai de Dulin où il a préféré sauter directement en direction de Penaud. Mais globalement, il n’a pas pesé sur la rencontre. Il a été remplacé par Serin (71e).

Romain Ntamack 4/10

Il a semblé frileux en première période, commettant plusieurs maladresses. Une passe en avant facile en direction de Vakatawa, une deuxième pour Dulin (32e), un en-avant à la réception d’une chandelle de Russell (41e). En revanche, il a été décisif au départ de l’action menant à l’essai de Penaud (46e). A noter que son jeu au pied n’a pas été précis. Seulement trois sur cinq face aux perches.

Gaël Fickou 6/10

Il a encore une fois été à la hauteur du défi qui l’attendait. Replacé à l’aile, il n’a pas semblé perturbé. Au contraire. En défense, il est à créditer d’un bon contest qui a permis de récupérer une pénalité (3e) et d'un 100% de réussite au plaquage. Offensivement, il est aussi venu se proposer dans la ligne à quelques reprises, créant du danger dans la défense écossaise. Il a montré une belle adresse sous une chandelle de Romain Ntamack (6e) et a été le trois-quarts français parcourant le plus de terrain ballon en main. Un match dans la droite lignée de ses performances durant le Tournoi des 6 Nations.

Arthur Vincent 4/10

Il a débuté la rencontre par un énorme en-avant sur une passe laser de Dupont, donnant un peu la tonalité de sa performance (4e). Très peu servi offensivement, il a commis un mauvais choix en début de deuxième période sur un temps fort français, obligeant Fickou à commettre une faute. Il a vraiment été trop discret durant cette rencontre et n'a pas su peser sur la défense écossaise.

Virimi Vakatawa 3/10

Comme face au pays de Galles, il a fait preuve de discrétion, notamment en première mi-temps. Il s’est fait secouer sur un plaquage écossais (22e) et s’est même fait déposer par Watson le troisième ligne écossais (39e). Trois plaquages ratés au total sur cinq… En revanche, il a été décisif sur l’essai de Penaud (46e) lui offrant la possibilité de jouer son duel grâce à un chistera dont il a le secret. Bilan insuffisant. Il a d’ailleurs été remplacé à l’heure de jeu par Teddy Thomas.

Damian Penaud 5.5/10

Avec Gaël Fickou, il a été un des arrières les plus actifs. Décisif sur le premier essai marqué par Dulin (37e), il a su bonifier un bon ballon de Vakatawa pour inscrire un bel essai après un coup de pied par-dessus pour lui-même (46e). Durant cette rencontre, il est celui qui a le plus gagné ses duels : quatre défenseurs battus au total. En défense, il a fait le boulot. Un seul plaquage raté.

Brice Dulin 4/10

Élu homme du match contre le pays de Galles, il n’a pas eu cette fois-ci le même rayonnement. En raison d’une pluie abondante, il a commis plusieurs maladresses dans le jeu aérien (6e, 17e). Il s’est aussi fait prendre par un jeu au pied de Russell en début de match (2e). Deux plaquages ratés. Offensivement, il n’a pas apporté la plus-value qui a été la sienne durant ce Tournoi. Sur la dernière possession, il aurait dû sortir le ballon en touche, le temps réglementaire étant terminé, ce qui aurait éviter aux Bleus de finalement s'incliner.

Par Manon Moreau et Simon Valzer

Contenus sponsorisés