Midi Olympique

Les Bleus butent encore sur la dernière marche

Les Bleus butent encore sur la dernière marche

Le 26/03/2021 à 22:59Mis à jour Le 26/03/2021 à 23:53

TOURNOI DES 6 NATIONS 2021 - Cruel dénouement pour le XV de France qui s’incline ce vendredi soir face à l’Ecosse (23-27) en clôture de ce Tournoi des 6 Nations 2021. Face à un très gros collectif écossais, les Bleus ont beaucoup subi avant d'encaisser un ultime essai décisif dans les arrêts de jeu. Une deuxième défaite dans cette édition remportée par le pays de Galles.

Il y a quelque chose que l’on n’enlèvera pas à ce jeune groupe tricolore : même derrière nos écrans, il nous procure toutes les émotions possibles et imaginables. Elles sont le plus souvent très agréables à l’image de la joie ressentie la semaine dernière au moment de l’essai de Brice Dulin dans les arrêts de jeu face aux Gallois. En revanche, c’est la frustration et la déception qui dominent ce soir après ce duel perdu contre les Ecossais. Pour être honnête, on a vite senti que cela allait être très compliqué face aux joueurs de Gregor Townsend. Piqués par le report clément de la rencontre et donc privés de plusieurs joueurs cadres, ils avaient décidé de faire la guerre en défense et dans tous les rucks pendant 80 minutes. Comble de mauvais augure, la pluie était battante à Saint-Denis rendant un peu plus âpre cette rencontre où il ne fallait pas avoir oublié son casque à pointe.

Le XV du Chardon a longtemps mené les débats en première période grâce à un essai de Van Der Merwe (18e) et une pénalité de Russell (6-10 à la 35e). Sous pression à chaque possession, les Tricolores ont fait le dos rond avant de trouver une brèche en bout de ligne. Après une passe sautée de Dupont pour Penaud, l’ailier auvergnat retrouvait Dulin à hauteur pour le premier essai des Bleus (35e). Une éclaircie importante qui a failli être suivie d’une deuxième pour le XV de France après le carton jaune pour Stuart Hogg (40e). Mais le contre en touche écossais en décidait autrement et les deux équipes rejoignaient les vestiaires sur ce score étriqué (13-10).

Les Ecossais n’ont jamais lâché le morceau

À quarante minutes de la fin de ce Tournoi 2021, le calcul était simple : il manquait trois essais et 18 points aux Bleus pour remporter cette édition. Malgré une grosse résistance écossaise, Penaud était à la conclusion d’une sublime réalisation française initiée par un offload magique de Vakatawa. Le centre francilien fixait deux défenseurs en coin pour permettre à son ailier de taper par dessus, récupérer son ballon et marquer (46e). 18-13, on sentait que le vent tournait en la faveur des Bleus mais le chassé-croisé s’est intensifié. Russell sur pénalité (52e) puis Cherry pour un deuxième essai casquette après un grattage mal contrôlé de Rebbadj sur maul permettaient à l’Ecosse de repasser devant (18-20 à la 61e).

On retrouvait le deuxième ligne toulonnais quatre minutes plus tard dans l’en-but adverse pour la troisième réalisation française et son premier essai le jour de sa première titularisation (65e). La meilleure des réponses et un espoir immense car le bonus n’était plus très loin. À l’approche du money time, le sort semblait encore sourire aux Bleus avec un carton rouge pour Finn Russel, coupable d’un raffut à la gorge de Dulin (70e). Un geste réflexe qui n’a finalement pas eu d’effet puisque Serin écopait d’un carton jaune dans la foulée et les deux équipes terminaient à 14. C’est finalement au terme d’une impressionnante séquence de 20 temps de jeu que Van Der Merwe s’écroulait dans l’en-but et donnait la victoire au XV du chardon (23-27).

Comme à Twickenham en début de Tournoi, l’Ecosse n’a jamais lâché le morceau et a réussi à arracher la victoire en terre française, ce qui n’était plus arrivé depuis 1999. Un succès largement mérité tant la bande d’Hamish Watson a encore réalisé une grosse partie sur les fondamentaux. Malheureusement, c’est un terrible dénouement pour le XV de France qui s’incline pour la deuxième fois dans cette édition et laisse le trophée au Pays de Galles. Les Bleus terminent deuxièmes grâce au bonus défensif et butent encore sur la dernière marche comme dans le Tournoi 2020, comme à l’Autumn Nations Cup. C’est frustrant pour ces joueurs qui ont beaucoup donné sans être épargnés mais c’est certainement aussi le signe qu’ils doivent encore franchir un cap dans la maîtrise avant de décrocher leur premier titre. Bravo les Bleus !

Contenus sponsorisés