Icon Sport

L'antisèche : Dos au mur, le pays de Galles a montré du coeur

L'antisèche : Dos au mur, le pays de Galles a montré du coeur
Par Rugbyrama

Le 13/02/2021 à 20:32Mis à jour Le 13/02/2021 à 22:01

TOURNOI DES 6 NATIONS 2021 - À l'issue d'un match à rebondissements, les Gallois ont remporté leur deuxième victoire de ce Tournoi 2021 en Écosse (25-24). Après pourtant un pauvre première période, les Gallois se sont réveillés par la suite, aidés par le carton rouge contre Zander Fagerson mais surtout par un grand Louis Rees-Zammit, qui a offert la victoire et le bonus offensif à son équipe.

Le résumé du match : Les Gallois étaient mal embarqués

Ce sont les Gallois qui vont ouvrir le score par Halfpenny après une bonne entame. Mais les Écossais vont monter en puissance sur toute la première mi-temps pour marquer deux essais. C'est d'abord Darcy Graham (18e) sur un petit par-dessus d'Ali Price qui peut plonger dans l'en-but, rapidement imité par Stuart Hogg (25e). Mais juste avant la pause, les Gallois vont revenir grâce à Rees-Zammit (38e) et le score va être de 17-8 à la pause.

Mais dès le retour des vestiaires, les Gallois vont montrer un tout autre visage avec l'essai de Liam Williams à la 51ème. De plus, le carton rouge adressé à Zander Fagerson (54e) va tout changer. Rapidement, le pilier Wyn Jones (56e) va passer la ligne pour donner l'avantage aux Gallois. Un chassé-croisé va ensuite s'installer avec d'abord le doublé de Hogg pour les Écossais (65e) mais Rees-Zammit, encore lui, va offrir la victoire aux hommes de Wayne Pivac sur un exploit personnel.

Le fait du match : Les Gallois de nouveau en supériorité numérique !

Comme lors du match de la première journée et de la réception de l'Irlande, les Gallois vont bénéficier d'un fait de jeu favorable. La semaine dernière, le troisième ligne aile Peter O'Mahony avait vu rouge après un quart d'heure. Cette fois-ci, c'est le pilier écossais Zander Fagerson qui va écoper d'une expulsion définitive sur, de nouveau, un déblayage illicite.

On joue alors la 54ème minute de jeu et les Écossais bénéficient d'une pénalité. Mais M. Carley veut revoir une action quelques secondes auparavant avec un potentiel jeu déloyal du pilier droit de Glasgow. Et les images sont accablantes pour Fagerson. On le voit arriver à toute vitesse pour déblayer son vis-à-vis en mêlée Wyn Jones. Mais l'épaule du joueur de 25 ans va heurter le visage du Gallois. Pas d'autres options possibles pour l'arbitre anglais que de sortir le carton rouge. Un fait de jeu lourd de conséquences au vu de la physionomie de la fin de rencontre.

Tournoi des 6 Nations - Zander Fagerson sort du terrain, il vient d'écoper d'un carton rouge

Tournoi des 6 Nations - Zander Fagerson sort du terrain, il vient d'écoper d'un carton rougeRugbyrama

L'homme du match : Louis Rees-Zammit déjà superstar

Rees-Zammit va d'abord permettre à son équipe de réduire l'écart juste avant la pause en inscrivant un essai en bout de ligne où il est bien décalé et où il va transpercer la défense grâce à un de ses crochets déroutants. Mais la deuxième réalisation de l'ailier vaut le détour car c'est bien lui qui va offrir la victoire au pays de Galles. Mieux, c'est même l'essai du bonus offensif ! Décalé sur son aile par Halaholo, Rees-Zammit a encore des joueurs en face de lui. Il va d'abord prendre de vitesse son vis-à-vis Van der Merwe avant de taper un coup de pied pour lui-même. Pourtant très rapide, Stuart Hogg ne peut rien faire et va être avalé à la course. "LRZ" peut récupérer le ballon et aplatir pour jeter le froid sur Murrayfield. Avec déjà trois essais en deux matchs, l'ailier devient provisoirement le meilleur marqueur de ce Tournoi des 6 Nations 2021.

La question : Les Écossais ont-ils été trop confiants ?

À plusieurs reprises notamment en deuxième mi-temps, les Écossais avaient l'occasion de prendre les points après avoir mis à la faute une équipe galloise tout de même assez indisciplinée (13 pénalités). Mais les coéquipiers de Stuart Hogg, qui avait la responsabilité de la décision, lui le capitaine, ont souvent pris la touche, la mêlée, voire même la pénalité jouée vite à la main. Alors une question se pose : après leur victoire contre l'Angleterre à Twickenham et surtout une première période aboutie, les Écossais se sont-ils vu trop beau et ont-ils été trop confiants ?

Les Écossais ont-ils été trop confiants en ne prenant pas les points ?

Sondage
3675 vote(s)
Oui
Non

Par Kenny Ramoussin

Contenus sponsorisés