Icon Sport

Historique ! 38 ans après, l'Écosse triomphe en Angleterre !

Historique ! 38 ans après, l'Écosse triomphe en Angleterre !

Le 06/02/2021 à 19:32Mis à jour Le 06/02/2021 à 21:37

TOURNOI DES 6 NATIONS 2021 - Enorme exploit collectif du XV du chardon pour son premier match du Tournoi des 6 Nations 2021 en terre anglaise. C'était une rencontre historique avec le 150ème anniversaire de la Calcutta Cup et le match l'a été tout autant. Complètement concassés par des Ecossais affamés, les Anglais d'Eddie Jones se sont logiquement inclinés à Twickenham (6-11).

1983. Une année qui résonnait depuis longtemps dans les têtes écossaises car c'était celle de la dernière victoire dans le temple du rugby anglais. Et si les deux hymnes mythiques ont, eux, sonné bien creux sans public, 38 ans après, le XV du chardon a fait tomber Twickenham ! Dès l'entame, les joueurs de Gregor Townsend ont donné le ton d'un combat épique. Etouffés, les Anglais enchaînaient quatre fautes en autant de minutes et permettaient à Russell d'ouvrir le score (3-0, 6e). L'indiscipline anglaise ne s'est pas arrangée dans ce premier acte avec un carton jaune pour Billy Vunipola au bout de la neuvième pénalité concédée (23e). Et après deux occasions franches d'essai, sur maul puis sur une diagonale de Russell pour Van Der Merwe surpris par le rebond, la troisième était la bonne pour l'ailier écossais (29e) sur un contre impeccable (0-8).

Il fallait attendre la 33e minute de jeu pour voir la deuxième pénalité concédée par les Ecossais et les premiers points anglais marqués par Farrell (3-8). Le XV de la rose qui trouvait un peu de hargne à son retour à 15 et profitait d'un petit trou d'air dans les rangs adverse à l'image de Finn Russell. Coupable d'un croc-en-jambe, ce génie du jeu nous prouvait encore tout le paradoxe qui l'entoure avec ce geste réflexe (mais inutile) sur un duel perdu face à Youngs. Carton jaune (37e) et trois nouveaux points anglais si bien que l'Ecosse n'avait que deux longueurs d'avance à la mi-temps (6-8) malgré une nette domination (71% de possession).

L'Angleterre impuissante jusqu'au bout

Comme en première période, l'Ecosse a réalisé une très grosse entame malgré son infériorité numérique. Et c'est même Russell qui marquait les premiers (et seuls) points de ce deuxième acte à son retour sur la pelouse. 6-11 à la 48e et un affrontement qui n'a jamais baissé en régime. Le suspense est resté total jusqu'au bout notamment à cause de l'imprécision au pied des buteurs écossais (huit points manqués) qui n'ont pas réussi à tuer le match. On voyait même venir un terrible hold-up anglais au finish. Mais le XV du chardon a tenu dans le sillage d'un paquet d'avants ultra-dominateur, Jonny Gray en tête (12 plaquages, 2 ballons volés en touche) d'une horde digne de Braveheart. Derrière, le troisième rideau Maitland, Van Der Merwe, Hogg a été impeccable sous les nombreux dégagements anglais avec une occupation longue distance tout simplement parfaite de l'arrière d'Exeter.

Malgré une préparation aux petits oignons à grand renforts de communication autour de ce match spécial, maillot old school à l'appui, l'Angleterre s'est fait casser la figure ce samedi à la maison. Agressés en permanence, les coéquipiers d'Owen Farrell ont vécu une longue agonie indisciplinée (15 pénalités à 6) et n'ont jamais franchi le premier rideau adverse s'obstinant à rendre les ballons au pied. Une stratégie habituelle mais complètement impuissante ce samedi.

Cette 150ème Calcutta Cup revient donc au XV du Chardon qui s'impose après de longues années de disette à Twickenham (6-11). L'Ecosse démarre parfaitement ce Tournoi 2021 avant de recevoir le Pays de Galles à Murrayfield. L'Angleterre devra laver l'affront face à l'Italie mais risque de vivre une semaine compliquée Outre-Manche.

Contenus sponsorisés