Getty Images

10 ans après, les Bleus gagnent en Irlande !

10 ans après, les Bleus gagnent en Irlande !

Le 14/02/2021 à 18:00Mis à jour Le 14/02/2021 à 19:21

TOURNOI DES 6 NATIONS 2021 - Grâce à une envie énorme et une très grosse défense, les Bleus sont parvenus à s’imposer ce dimanche à Dublin, face à l’Irlande (13-15). C’est le deuxième succès en autant de matchs dans ce Tournoi 2021.

Les superlatifs pourraient être nombreux afin de qualifier ce qui est la première victoire en terre irlandaise depuis dix ans. Entre l’envie, la détermination, le courage mais aussi la sérénité, voilà une liste de mots qui résument en grande partie ce que cette équipe a mis en place pour se défaire d’un XV du Trèfle dans ses standards de jeu habituels, capable d’enchainer les séquences et de mettre une grosse pression par du jeu au pied. Sauf que sans Conor Murray et Jonathan Sexton, l’Irlande ne disposait pas de toutes ses armes et le XV de France a su en profiter pour arracher la victoire.

Avec un Brice Dulin une fois de plus décisif dans le jeu aérien – et élu homme du match – la France a parfaitement su gérer ces nombreuses quilles censées la mettre sous pression. Ce fut aussi des opportunités pour montrer ces belles qualités de relances et d’explosivité qui commencent à caractériser ce groupe. Une manière de compenser aussi une conquête longtemps chahutée, à l’image de ces nombreux ballons perdus en touche et d’une mêlée parfois secouée. C’est d’ailleurs au moment précis où l’alignement français retrouve sa justesse que la première différence est faite, d’un lancement de jeu impeccable à l’entrée des 40m débouchant sur un premier renversement et l’avancée de Marchand, Dupont puis Penaud, et finalement cette conclusion de Charles Ollivon sur un autre changement d’aile rapide (29’).

Tournoi des 6 Nations 2021 - Brice Dulin (France) contre l'Irlande

Les Bleus ont tenu, une défense de fer

Dès lors que les Bleus ont semblé comprendre que le coup était possible et qu’il fallait jouer, oser, tenter, la physionomie du match s’est un peu inversée. Au retour des vestiaires, c’est bien la France qui met du rythme et qui, en situation d’avantage, parvient à trouver une seconde fois la faille après un travail de fixation puis un ballon écarté par Jalibert et un essai inscrit par Damian Penaud (55’, 3-15). Les occasions étant rares et les buteurs pas forcément en grande réussite, la partie reste malgré tout ouverte. L’Irlande recolle sur le renvoi, avec une pénalité concédée par Ollivon, et une touche contrée mais mal déviée qui permet à Ronan Kelleher de se détacher (57’, 10-15). La suite est une question de mental, de résistante à la pression pour finalement voir l’Irlande ne passer qu’une pénalité par Ross Byrne (65’, 13-15).

Ce deuxième succès consécutif dans le Tournoi laisse forcément rêveur au moment où l’équipe de France s’apprête à recevoir l’Ecosse. Si tout n’est pas encore parfait – à l’image de l’indiscipline – ce mental et cette capacité à faire les efforts de manière collective pour tenter de compenser chaque temps faible d’un coéquipier laisse penser que la marge de progression est encore grande. Ce qui veut donc dire que ces Bleus peuvent encore mieux faire tandis qu’ils sont déjà capables de décrocher ce type de victoire (prestigieuse). Reste maintenant à ne pas s’enflammer tout en continuer à rêver.

Oscars 2021 - bandeau.
Contenus sponsorisés