Icon Sport

Spedding : "Dans le Tournoi des 6 Nations, les Springboks seraient les grands favoris"

Spedding : "Dans le Tournoi des 6 Nations, les Springboks seraient les grands favoris"
Par Rugbyrama

Le 22/02/2022 à 15:37Mis à jour

TOURNOI DES 6 NATIONS - C'est un sujet qui a fait couler énormément d'encre ces derniers jours et semaines. L'Afrique du Sud pourrait intégrer le Tournoi en 2025, en lieu et place de l'Italie. Scott Spedding, l'international français, s'est exprimé sur ce sujet dans les colonnes de RugbyPass. Et l'ancien Clermontois n'est pas contre l'arrivée de son pays d'origine dans le 6 Nations.

L'hypothèse a pris de l'épaisseur ces derniers semaines. C'était abordé comme une folie il y a quelques années mais la possibilité de voir l'Afrique du Sud intégrer le Tournoi des 6 Nations en 2025 prend de plus en plus d'épaisseur. Intérrogé par un média britannique à ce sujet, l'ancien arrière du XV de France, Scott Spedding (23 sélections) se veut largement favorable à l'intégration des Springboks dans le Tournoi : "Ce serait fantastique de voir les Sud-africains évoluer dans le 6 Nations. Même si ce changement serait difficile à accepter pour certains car ça pourrait modifier la saveur de la compétition, des joueurs de ce talent rempliraient les stades ! Voir des formations européennes les affronter plus souvent ne serait pas désagréable, loin de là."

Seul bémol à cette arrivée des Springboks dans le 6 Nations, la rivalité face aux All Blacks qui pourrait s'éfriter petit à petit : "L'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande se tirent vers le haut, c'est certain. Donc si en 2025, le Tournoi était bouleversé, cela pourrait avoir un impact négatif sur les deux sélections." Au niveau du jeu, l'ancien Bayonnais n'est pas trop inquiet pour Cheslin Kolbe et consorts, estimant qu'il seraient largement favoris face aux cinq autres nations dont les Bleus : "Les Springboks seraient les grands favoris de la compétition, cela me paraît normal. Ils ont un bilan largement positif face aux nations de l'hémisphère nord..."

"Face à l'Italie, c'est toujours l'occasion de soigner le goal-average..."

C'est la deuxième sélection qui est concernée par cette nouvelle. L'Italie ne cesse de décevoir dans le Tournoi et ne progresse plus depuis de nombreuses saisons. L'arrivée des Springboks dans le 6 Nations pousserait la Squadra Azzurra vers la sortie. Scott Spedding n'est d'ailleurs pas tendre avec les Transalpins : "Quand j'étais en équipe de France, le plan face à l'Italie était de marquer le plus de points possibles, de manière à soigner le goal-average... Il fallait être efficace de manière à ne pas avoir de regrets à la fin de la compétition." Voilà qui est dit.

Contenus sponsorisés