Icon Sport

Face à l'absence de plusieurs cadres, le pays de Galles va expérimenter pour le Tournoi

Face à l'absence de plusieurs cadres, le pays de Galles va expérimenter pour le Tournoi

Le 19/01/2022 à 15:44Mis à jour Le 20/01/2022 à 10:15

6 NATIONS - Les Gallois remettent leur titre en jeu dans cette édition 2022 du Tournoi des 6 Nations. Vainqueur l’an passé, le XV du Poireau est attendu au tournant cette saison. Pourtant, il va se présenter sans plusieurs de ses cadres, tous blessés. Des absences que les coéquipiers de Dan Biggar devront surmonter pour ne pas revoir leurs ambitions à la baisse.

À première vue, la liste des absents a de quoi faire peur. Ce lundi, au moment de dévoiler le groupe de 36 joueurs retenus pour préparer le Tournoi, le Fédération galloise a ajouté une ligne à la fin de sa publication. On y voit les "joueurs indisponibles pour la sélection, car blessés." Et c’est ici que les ennuis commencent.

On y voit pêle-mêle : le talonneur Ken Owens (35 ans), les troisième ligne Dan Lydiate (34 ans), Justin Tipuric (32 ans), Josh Navidi (31 ans) et Taulupe Faletau (31 ans), le centre George North (29 ans), l’arrière Leigh Halfpenny (33 ans) et bien évidemment le deuxième ligne et habituel capitaine gallois, Alun-Wyn Jones. Des dizaines de sélections au mètre carré et surtout des forces importantes qui vont manquer au pays de Galles durant la compétition. Le sélectionneur Wayne Pivac va devoir trouver des solutions pour obtenir des résultats, lui qui va devoir se déplacer en Irlande et en Angleterre.

Quelles solutions pour Wayne Pivac ?

Presque tous les joueurs cités ci-dessus dépassent la trentaine, certains très largement. Aussi talentueux qu’ils soient, ils ne seront pas éternels sur les terrains de rugby. Les supporters gallois pourraient donc voir une sorte de transition s’opérer durant ce Tournoi des 6 Nations. Un changement de génération qui avait déjà été d’une certaine manière visible pendant la tournée d’automne.

Quelques nouveaux visages se sont révélés sous la tunique rouge. En tête de gondole, on pense au joueur de Newport, Taine Basham. Le flanker a épaté son monde en novembre, se montrant dominant physiquement face à l’Australie ou encore l’Afrique du Sud. Basham devrait être un des titulaires indiscutables du pays de Galles durant ce 6 Nations

Autres noms que le grand public pourrait découvrir en février et mars : Ryan Elias et Christ Tshiunza. Le talonneur a une belle carte à jouer en l’absence du patron Ken Owens tandis que le jeune troisième ligne d’Exeter aura sûrement l’opportunité de démontrer toute l’étendue de son talent. À seulement 20 ans, il a connu ses deux premières sélections à l’automne et incarne clairement l’avenir au poste.

Dans la ligne arrière, les absences de George North et Leigh Halfpenny pourront être plus facilement comblées. L’expérience prédomine derrière, seul Louis Rees-Zammit incarne la nouvelle génération. Lui qui a déjà douze sélections malgré ses 20 ans. Pour le numéro quinze, Liam Williams (74 sélections), Johnny McNicholl (8 sélections), voire même Gareth Anscombe (29 sélections) pourront aisément assurer l’intérim.

Pour rappel, en l’absence d’Alun-Wyn Jones, c’est Dan Biggar qui sera le capitaine de la sélection galloise durant le Tournoi.

Le programme du pays de Galles :

Samedi 5 février : déplacement en Irlande

Samedi 12 février : réception de l’Écosse

Samedi 26 février : déplacement en Angleterre

Vendredi 11 mars : réception de la France

Samedi 19 mars : réception de l'Italie

Contenus sponsorisés