Icon Sport

L'antisèche : l'indiscipline anglaise profite aux Gallois

L'antisèche : l'indiscipline anglaise profite aux Gallois
Par Rugbyrama

Le 27/02/2021 à 20:15Mis à jour Le 27/02/2021 à 20:33

6 NATIONS 2021 – Dans son stade du Principality Stadium, le pays de Galles a réussi une très grande performance contre une équipe anglaise fébrile en s'imposant 40 à 24. Avec cette troisième victoire en autant de matchs, les Gallois sont encore en course pour réaliser le Grand Chelem.

Le résumé : Le pays de Galles opportuniste

Dans un match serré de bout en bout, le XV du Poireau a réussi à s'imposer 40 à 24 face à l'Angleterre bien trop indiscipliné pour espérer mieux. Avec quatre essais inscrits par Josh Adams, Liam Williams, Kieran Hardy et Cory Hill, les Gallois gagnent avec le bonus offensif, restent invaincus dans ce tournoi et sont encore en course pour réaliser un Grand Chelem.

Surtout, le pays de Galles a muselé les Anglais et a réussi à profiter des nombreuses fautes adverses pour scorer. Sur deux essais, les Gallois ont d'ailleurs joué rapidement des pénalités pour déséquilibrer la défense anglaise. Le premier essai est inscrit grâce à une passe au pied de Biggar sur l'aile d'Adams et le troisième essai d'Hardy qui se fait seul son essai en jouant vite une pénalité à la main. Avec cette lourde défaite, les Anglais repartent du Principality Stadium avec une deuxième défaite dans ce tournoi. Cela n'était pas arrivé à l'Angleterre depuis 2018.

L'essai : La chance a souri aux Gallois

Le pays de Galles a inscrit trois essais inspirés contre l'Angleterre. Le deuxième essai montre parfaitement la réussite du XV du Poireau avec la réussite de la pépite galloise Louis Rees-Zammit. Le jeune ailier de 20 ans réceptionne mal une passe au pied rasante mais dans son erreur technique, le ballon tape l'arrière de sa jambe avant de rebondir sur la cuisse de l'Anglais Slade qui envoie le cuir dans la direction de l'en-but du XV de la Rose. L'arrière Gallois Liam Williams a bien suivi l'action et plonge dans l'en-but anglais pour marquer un essai plein de réussite. Et comme s'il n'y avait pas eu assez de chance sur cette action, le buteur Dan Biggar passe la transformation avec l'aide du poteau.

Le chiffre : 5

Joueur au talent incontestable, Maro Itoje n'a pas réalisé une belle prestation contre le pays de Galles ce samedi. En effet, le deuxième ligne anglais s'est souvent mis à la faute dans cette partie. Si l'Angleterre a été pénalisé à 14 reprises, Itoje l'a été, à lui seul, à cinq reprises. Un nombre de fautes beaucoup trop important pour un jour qui a souvent permis aux Gallois de se sortir de la pression anglaise sans trop de difficulté. Sur le plan collectif, l'Angleterre est l'équipe la plus indisciplinée de cette édition 2021 du Tournoi des 6 Nations avec 13 pénalités concédées en moyenne par match. Un total trop important pour espérer faire mieux.

La question : Les Gallois peuvent-ils réaliser le Grand Chelem ?

Avec cette victoire 40 à 24 contre le XV de la Rose, le pays de Galles un début de Tounoi inattendu et qui les places désormais comme des possibles vainqueurs de cette édition. Avec trois succès en autant de rencontres disputées, les Gallois sont en tête du Tournoi et restent dans la course pour réaliser un Grand Chelem. Cependant, le XV du Poireau aura fort à faire pour remporter un 13e Grand Chelem et ainsi revenir à égalité avec l'Angleterre en tête du classement des nations ayant remporté le plus de Grand Chelem.

Pour réaliser cet exploit inattendu après une année 2020 très compliquée, les Gallois devront d'abord battre l'Italie à Rome, ce qui semble être à leur portée puisque les Italiens n'ont plus gagné dans le Tournoi depuis 2015. Enfin, pour le dernier match, le pays de Galles devra s'imposer face au XV de France. Une rencontre qui pourrait être décisive pour les deux équipes si la France arrive à battre des Anglais en difficulté dans quinze jours. Selon vous, les Gallois sont-ils en mesure de réaliser le Grand Chelem ?

Les Gallois peuvent-ils réaliser le Grand Chelem ?

Sondage
7548 vote(s)
Oui
Non

Par Damien Souillé

Contenus sponsorisés