Icon Sport

Thomas sanctionné ? Pour Galthié, "ce mot n’existe pas"

Thomas sanctionné ? Pour Galthié, "ce mot n’existe pas"

Le 06/03/2020 à 13:36Mis à jour Le 06/03/2020 à 13:40

XV DE FRANCE - En déplacement au BT Murrayfield pour y défier l’Ecosse, le XV de France se présentera avec le trois-quarts aile Damian Penaud et le pilier Jefferson Poirot. Le grand absent est Teddy Thomas même si Fabien Galthié refuse de parler de sanction.

Son retour est désormais bien acté. Espéré face au pays de Galles mais finalement forfait en raison d’une douleur persistante au mollet qui l’avait déjà privé des deux premières rencontres du Tournoi des 6 Nations 2020 face à l’Angleterre puis l’Italie, Damian Penaud (23 ans, 16 sélections) fera ses premiers pas comme titulaire sous l’ère Galthié. "Damian était prévu face à l’Angleterre mais il s’est blessé la veille du match. Il est revenu travailler avec nous sur le troisième match. Il a fait d’excellents entraînements, il retrouve sa place de titulaire", a expliqué le sélectionneur du XV de France.

" Il n’y a pas de sanction. Il y a une mission partagée"

Le trois-quarts aile de l’ASM Clermont Auvergne prend la place du Racingman Teddy Thomas, renvoyé dans le groupe des 14 joueurs jeudi. "Teddy a débuté les trois premiers matchs. Il fait toujours partie du groupe France des 42. Gabriel Ngandebe (joueur supplémentaire) fait de très bons entraînements avec nous. Il n’y a pas de sanction. Ce mot n’existe pas. On parle d’émulation, de complémentarité, de mission partagée, de promesse partagée", a insisté Fabien Galthié.

" Jefferson a des qualités de joueur indiscutables"

L’autre choix fort du sélectionneur concerne le retour de Jefferson Poirot (27 ans, 35 sélections). Mardi, à l’occasion d’une séance de musculation au CNR de Linas-Marcoussis, dans un timing parfait avec les médias, Fabien Galthié s’est entretenu quelques minutes avec le pilier de l’UBB qui profite du forfait du Toulousain Cyril Baille (luxation épaule droite). "Jefferson Poirot avait débuté les deux premiers matchs. Il est revenu avec nous, a participé aux entraînements. Il a de l’expérience. Il a des atouts très importants. Ses qualités de joueur de rugby sont indiscutables. Nous avons une totale confiance en lui pour nous accompagner", a expliqué l’entraîneur en chef des Bleus tout en soulignant la très bonne prestation de Jean-Baptiste Gros à Cardiff.

Hormis ces deux changements, le XV de France se présentera avec les mêmes éléments victorieux du pays de Galles au Principality Stadium (23-27). Notamment chez les finisseurs. "N’oublions pas notre finalité, notre exigence, notre rugby. Il n’y a pas une minute à perdre. Nous voyons des performances de très bon niveau. Mais il faut garder notre cap", a confié le sélectionneur. Les Bleus défieront les Écossais dimanche à 16 heures avec l’ambition de conforter leur première place au classement.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés