Midi Olympique

Que risque Willemse, entendu ce mardi en commission de discipline?

Que risque Willemse, entendu ce mardi en commission de discipline?
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 22/03/2021 à 11:42Mis à jour Le 23/03/2021 à 09:09

XV DE FRANCE - Exclu du dernier France-Galles, le deuxième-ligne du XV de France Paul Willemse sera entendu mardi par la commission de discipline du comité des 6 Nations. Il risque gros, évidemment...

C'est mardi, en visio-conférence, que le deuxième-ligne du XV de France Paul Willemse sera entendu par le jury de la commission de discipline. Pour rappel, le colosse de Montpellier avait été exclu du dernier France-Galles pour une probable fourchette sur le pilier britannique Wyn Jones. Un miracle va-t-il se produire ? Paul Willemse pourra-t-il oui ou non affronter l'Ecosse vendredi soir ? Verdict imminent...

L'audience se déroulera par visio-conférence, ont précisé les Six nations, qui citent une infraction à la loi 9.12 du règlement World Rugby : "Un joueur ne doit agresser personne physiquement ou verbalement. Une agression physique comprend notamment, mais pas exclusivement, mordre, donner un coup de poing, entrer en contact avec l'oeil, les yeux ou la zone oculaire, frapper à l'aide de quelque partie que ce soit du bras, de l'épaule, de la tête ou des genoux, piétiner, faire un croche-pied ou donner un coup de pied." À la 67e minute du match entre les Bleus et les Gallois (32-30), le deuxième ligne du XV de France a écopé d'un carton rouge pour un déblayage au niveau de la nuque mais surtout d'une main dans le visage d'Alun Wyn Jones, au niveau des yeux.

"Je pense qu'il ne mérite pas une lourde sanction, je pense qu'il mérite la clémence. Quand on regarde les images, pour moi, il n'y a pas de contact. Ou alors, il est minime et surtout, pas volontaire", a plaidé le sélectionneur Fabien Galthié après la rencontre. "Vous voyez bien la manière dont le Gallois joue la scène, son "body language". J'espère que le corps arbitral va juger que cette sanction n'est pas nécessaire pour Paul Willemse", a ajouté le patron des Bleus. La France affronte l'Ecosse vendredi en match en retard. Elle remportera le tournoi si elle s'impose avec le bonus offensif, par une marge d'au moins 21 points, nécessaire pour devancer au classement le pays de Galles.

Par ailleurs, Paul Willemse ne sera pas le seul international entendu par le jury de la commission de discipline du comité des 6 Nations, le trois-quart centre irlandais Bundee Akhi ayant été cité pour un plaquage dangereux sur un joueur anglais, samedi après-midi.

Contenus sponsorisés