Icon Sport

Ollivon a fait "une très bonne impression" à Guirado

Ollivon a fait "une très bonne impression" à Guirado
Par AFP

Le 04/04/2020 à 13:47

XV DE FRANCE - Le talonneur de Montpellier Guilhem Guirado (33 ans, 74 sélections) a suivi avec un oeil attentif le XV de France durant le Tournoi des six nations et Charles Ollivon, son successeur comme capitaine, lui a fait "une très bonne impression", a-t-il expliqué à l'AFP.

Quelle impression vous a fait l'équipe de France pendant ce Tournoi ?

Guilhem Guirado : C'était très satisfaisant: ils ont montré un bel état d'esprit. Il y a quelque chose de fort qui s'est ancré en eux parce qu'ils ont commencé tout doucement et ont progressé. C'était délicat sur le dernier match (défaite 28-17 contre l'Ecosse, NDLR) parce qu'ils sont frustrés et qu'ils avaient envie d'enchaîner avec le dernier match (face à l'Irlande) pour finir sur une bonne note. Malheureusement, les conséquences font qu'ils n'ont pas pu continuer... En tout cas, ce qu'ils ont montré, c'est signe d'espoir et de belles choses pour le futur. Il y aura forcément un impact, un après, sachant que ça va être encore plus dur de rebondir avec ce qu'il est en train de se passer actuellement...

Tournoi des 6 Nations 2020 - Thomas Ramos, Romain Taofifenua et Charles Ollivon lèvent les bras après le coup de sifflet final de Nigel Owens

Tournoi des 6 Nations 2020 - Thomas Ramos, Romain Taofifenua et Charles Ollivon lèvent les bras après le coup de sifflet final de Nigel OwensIcon Sport

Et Charles Ollivon ? Qu'avez-vous pensé de lui en tant que capitaine ?

G.G. : Une très bonne impression. J'avais échangé avec lui. Le connaissant, je savais qu'il allait relever le défi. Ce que j'ai aimé surtout, c'est les joueurs qui ont répondu présents à ses côtés, les joueurs cadres ou qui ont plus d'expérience, ces joueurs qui ont du vécu équipe de France, qui ont permis à tous les jeunes d'arriver confiants sur ces moments précieux. Et après, Charles a montré qu'il avait les qualités pour jouer à ce niveau. Il est resté lui-même et c'est le principal. A eux de créer leur histoire et de faire leur bout de chemin ensemble. Ca va être assez copieux sur un mandat. Je lui souhaite énormément de courage, sachant que la partie club va lui prendre aussi beaucoup de temps. Il faut réussir à associer les deux et, surtout, être le plus exemplaire. Pour moi, c'est ce qui est le plus important.

Vous avez dit avoir échangé avec lui, lui avez-vous donné quelques conseils ?

G.G. : On a échangé sur la situation, par rapport à mon expérience et mon vécu. Après, des conseils, pas vraiment. On se connaît, on a joué ensemble à Toulon, on a un vécu commun et une certaine expérience qui nous permet d'échanger mais sans forcément vouloir transcrire ce que j'ai pu vivre. Je pense qu'il se l'est approprié et c'est surtout ça qu'il faut mettre en avant. On a dessiné le contour du rôle de capitaine, à chacun de se l'approprier selon sa personne. C'était de toute façon plus amical que de capitaine à capitaine.

Coupe du monde 2019 - Guilhem Guirado, Jefferson Poirot et Rabah Slimani (France)

Coupe du monde 2019 - Guilhem Guirado, Jefferson Poirot et Rabah Slimani (France)Icon Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés