Icon Sport

Vincent dans la cour des grands

Vincent dans la cour des grands
Par Rugbyrama

Le 11/02/2020 à 17:17

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - Après avoir mené les Bleuets au titre mondial en 2019, en endossant le rôle de capitaine, Arthur Vincent n'a pas tardé à se faire une place chez les A. Titulaire pour la première fois dimanche dernier, sa prestation, notamment défensive, s'est avérée diablement convaincante. 16, c'est le nombre de plaquages réussis par le centre tricolore. Voici notre chiffre du jour.

Dans la lignée de sa belle saison réalisée sour le maillot du MHR, Arthur Vincent ne s'est pas laissé submergé par l'émotion d'une première titularisation pour le XV de France. Profitant de la blessure de Virimi Vakatawa, il a pu montrer ses belles qualités défensives. 17 plaquages tentés pour 16 aboutis. Il a été le joueur, de la ligne de trois quarts, le plus actif dans ce secteur. Très sérieux et appliqué, il n'a pas eu de mal à s'imposer physiquement face à ses compères italiens. Son rendement offensif n'a été cependant pas le même. Sa prestation sur ce match, dans ce domaine, a été plutôt discrète. Dans l'ombre d'une charnière qui a rayonné, il n'a pas su créer de brèches. Le plus important est, tout de même, de souligner son investissement défensif. Là ou d'autres joueurs ont connu certains errements, lui est toujours resté constant. L'ailier francilien Teddy Thomas a, par exemple, eu plus de mal à performer. De nombreuses fois, c'est son compratriote de 20 ans qui a compensé ses manques et lacunes. 45% de réussite aux plaquages pour l'un, contre 94% pour l'autre.

Un apport à confirmer et à bonifier

Rattez étant forfait pour la fin du Tournoi, Vakatawa et Penaud incertaints, la probabilité de revoir le centre Héraultais au pays de Galles demeure donc élevée. Reste à savoir si au moment où l'infirmerie tricolore se videra, Fabien Galthié maintiendra le jeune Vincent, rien n'est moins sûr. Il paraît compliqué de se passer de joueurs capables de fulgurances à n'importe quel moment d'une rencontre, celui du centre évoluant au Racing 92. Sa marge de progression dans ce domaine reste significative, preuve d'un fort potentiel. En 19 matchs toutes competitions confondues cette saison, il a inscrit seulement un essai... Il souffre de la comparaison avec Virimi Vakatawa puisque ce dernier en a déjà marqué 9. Le match qui l'attend face au XV du Poireau sera sûrement diamétralement opposé à celui qu'il a connu face à la Squadra Azzurra. Un impact physique plus considérable y est attendu. Arthur Vincent devra avoir la contribution défensive qui a été la sienne le week-end dernier puis, dans un second temps, être plus tranchant ballon en main.

Par Thibaud Gouazé

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés