Icon Sport

Un homme dans le match : Dupont, c'était pas la joie

Un homme dans le match : Dupont, c'était pas la joie
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 08/03/2020 à 18:23Mis à jour Le 09/03/2020 à 09:00

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - Le meilleur joueur français du début du Tournoi a passé un sale après-midi à Edimbourg : s'il a été à l'origine du premier essai, il a cruellement manqué de réussite et a terminé la rencontre blessée. Son Tournoi se termine tristement.

Ne commençons surtout pas pas brûler les idoles d'hier, d'aujourd'hui et de demain : auteur d'un début de Tournoi tonitruant, Antoine Dupont (23 ans, 24 sélections) peut, ce soir encore, être considéré comme le plus beau potentiel du rugby français. Mais tout le talent du monde n'empêche pas de connaître un jour sans. Ce dimanche, le Toulousain a justement vécu un après-midi cauchemar. Le demi de mêlée, jusque-là sur le podium de nombre catégories statistiques et sujet d'innombrables louanges, n'a pas eu sa réussite habituelle dans ses initiatives et sa conduite du jeu.

Dès les premiers ballons, il est apparu brouillon : il a cafouillé un ballon anodin (13e), a délivré une passe trop haute à Charles Ollivon (25e) et a adressé un coup de pied directement en touche (28e). Joueur de caractère, l'ancien Auscitain a bien tenté de sonner la révolte avec deux départs éclairs au coeur de la défense (14e, 21e). Et il a surtout offert sur un plateau un essai à Damian Penaud (33e), d'une merveille de passe au pied. Mais ce sursaut est resté vain.

Un Tournoi déjà fini

La deuxième période n'a pas permis à Antoine Dupont de mener à son terme la rébellion. A la 43e minute, il était sanctionné pour un ballon gardé au sol sur un temps fort dans les cinq mètres adverses. Sept minutes après, il commettait un nouvel en-avant inhabituel. Quand ça ne veut pas sourire décidément... Mais le pire restait à venir pour le numéro 9. A la 64e minute, sur un lancer écossais subtilisé par Dylan Crétin sur les vingt-deux mètres français, il était trompé par le rebond et Stuart Mc Inally en profitait pour inscrire le troisième essai des siens. Un coup de poignard reléguant le XV de France à dix-huit longueurs. Le natif des Hautes-Pyrénées n'a même pas pu assister aux derniers instants de la partie : à la 78e minute, il a dû quitter ses partenaires et rejoindre le vestiaire, visiblement victime d'une entorse acromio-claviculaire.

Après avoir perdu trois balles, concédé deux pénalités et vu un grand chelem s'envoler, Antoine Dupont venait de voir son Tournoi se terminer prématurément. Une information confirmée dès le coup de sifflet final. Ce 8 mars restera à coup sûr un jour noir dans la - très probable - brillante carrière internationale du Toulousain.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés