Getty Images

Minozzi, à toute vitesse

Minozzi, à toute vitesse
Par Rugbyrama

Le 05/02/2020 à 16:33

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - La France affrontera l’Italie dimanche. En grande difficulté le week-end dernier contre le pays de Galles, les Transalpins sont en quête de confiance et pourront compter sur leur pépite Matteo Minozzi pour mettre le feu aux poudres. Le numéro 15 italien sera un des principaux dangers de la Squadra Azzurra au Stade de France. Un joueur à surveiller…

Avec ses 1m78 et ses 77 kg, Matteo Minozzi fait partie de cette nouvelle génération de joueurs au physique frêle mais ô combien prometteurs, tant leurs crochets éclaboussent les terrains. Un talent brut mais aussi précoce. À seulement 20 ans, il était déjà champion d'Italie avec Calvisano, 16 essais en 18 matchs à la clé. L'année suivante, il rejoignait la province des Zebre et découvrait la Ligue celte. La même année, il honorait sa première sélection avec l'Italie (2017) face aux Fidji.

Minozzi se révélait alors au niveau international. En 2018, il était nommé révélation du Tournoi du 6 nations et faisait partie des six éléments en lice pour le titre de meilleur joueur de la compétition. Avec quatre essais marqués lors de quatre matchs consécutifs, une première pour un joueur transalpin, il terminait co-deuxième meilleur marqueur avec Jonny May.

" J'ai pensé que je ne rejouerai jamais au rugby"

Cette ascension éclair était cependant freinée par une lourde chute : gravement blessé à un genou, Minozzi a dû subir une double-opération qui l'a tenu éloigné des terrains pendant une année. L'Italien ratait alors, au passage le Tournoi 2019. "Dans le premier mois qui a suivi ma blessure, j'ai pensé que je ne rejouerai jamais au rugby" confiait-il il y a une semaine, dans les colonnes du magazine anglais Rugby World. "Et puis, doucement, le joueur que vous étiez réapparaît. Mais aujourd'hui encore, à chaque fois que j'entre sur un terrain, j'ai toujours l'appréhension de ne pas parvenir à reproduire ce que je faisais avant ma blessure. C'est un voyage qui se fait pas à pas pour retrouver vos émotions et votre confiance."

Un long chemin qui a connu un premier aboutissement cet été : le 10 août dernier à l'Aviva stadium de Dublin, en match préparatoire à la Coupe du monde, Minozzi refoulait pour la première fois une pelouse de rugby en match officiel. Une semaine plus tard, il était titulaire à l’aile lors de la large victoire contre la Russie (85-15) et signait un triplé.

Le joueur était alors sélectionné pour la Coupe du Monde par Conor O’Shea. "J’ai dû m’entraîner minutieusement tous les jours, c’est ce qui m’a permis d’être ici. C’est une petite victoire, surtout dans ce sport car je n’avais jamais été mis à l’écart des terrains aussi longtemps. Je suis vraiment heureux d’être ici" révélait-il au Japon. Où il marque deux essais, contre le Canada et la Namibie. Éliminé dès les phases de poules, le joueur a rejoint cet automne son nouveau club, les Wasps, avant d’être retenu dans la liste de Franco Smith pour le Tournoi des 6 nations 2020.

La principale menace pour les Français

Malgré le 42-0 encaissé contre le Pays de Galles la semaine dernière, Matteo Minozzi fait partie des joueurs les plus en vue avec 143 mètres balle en main, 14 courses et 4 offloads. Avec 9 essais en 17 sélections, le jeune arrière est le principal catalyseur de l’attaque italienne. Une satisfaction personnelle qui masque difficilement, toutefois, les lacunes de son équipe. À ce sujet, Minozzi se veut toutefois encourageant. "Je pense que nous allons voir les fruits du travail accompli par Conor O’Shea au cours des trois dernières années. Nous devons utiliser ce Six Nations pour relancer la machine et montrer que nous sommes une équipe armée pour rivaliser avec toutes les sélections. Une équipe qui veut battre toutes les Nations. Ou du moins essayer…". Le chemin, toutefois, paraît encore long et l'écart immense à combler. "On veut que les gens se souviennent de nous pour quelque chose qui n’a jamais été fait auparavant. […] Nous travaillons pour que les gens se souviennent de l’Italie comme une équipe collective plutôt que d’une équipe avec des individualités."

Par Gauthier Baudin

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés