Icon Sport

Les notes des avants : Willemse et Cros ont déçu, Haouas a disjoncté

Les notes des avants : Willemse et Cros ont déçu, Haouas a disjoncté
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 08/03/2020 à 19:15Mis à jour Le 09/03/2020 à 08:59

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - Si séduisants dans le combat lors des trois premières rencontres, les avants français ont cette fois souffert, en Écosse.

1. Jefferson Poirot (3/10)

Pour son retour, on attendait mieux de lui. Discret dans le jeu, il a été sanctionné d'une pénalité (36e). Il n'a pas eu d'influence en mêlée fermée. Au contraire, un peu à l'image de l'ensemble de la première ligne globalement en difficultés. Remplacé par Jean-Baptiste Gros (50e).

2. Julien Marchand (5/10)

Un superbe « contest » qui permet à l'équipe de France de récupérer une pénalité (32e). Mais peu d'actions positives à son actif. Comme ses partenaires de la première ligne, il a souffert en mêlée fermée. Remplacé par Peato Mauvaka (64e).

3. Mohamed Haouas (2/10)

En difficultés en mêlée fermé (un coup franc puis une pénalité), il s'est rendu coupable d'un coup de poing, geste inacceptable lui valant un carton rouge.

4. Bernard Le Roux (5/10)

Agressif et mordant sur ses déblayages, il n'a toutefois pas eu son rendement habituel. Seulement deux plaquages lors de la première mi-temps... En revanche, il a souvent été le premier au soutien dans les zones de collision.

5. Paul Willemse (4/10)

Contrairement à ses sorties précédentes, il a été en difficulté. Une mauvaise déviation en touche pour Dupont (13e), un en-avant sur un temps fort dans le camp écossais (21e), il a aussi été sanctionné d'une pénalité (36e) pour une faute dans un ruck. Remplacé par Romain Taofifenua (49e).

6. François Cros (3/10)

Avec un carton jaune dès le début de la rencontre (5e), le troisième ligne n'a pas eu son rayonnement habituel. Deux plaquages ratés sur cinq en première mi-temps, c'est beaucoup. Il a d'ailleurs été rapidement remplacé pour permettre l'entrée de Demba Bamba (48e) après le carton rouge d'Haouas. Le Lyonnais a solidifié la mêlée et eut un gros impact physique dans le jeu courant.

7. Charles Ollivon (5,5/10)

Une première faute dans une zone de combat au sol (18e), un en-avant (25e) un peu plus tard, le capitaine des Bleus n'a pas eu son activité habituelle. A son actif, un 100 % de réussite aux plaquages et un essai plein de hargne en fin de match (76e).

8. Grégory Alldritt (5,5/10)

A deux reprises en première mi-temps, il a été battu dans ses duels aériens. Une première fois, il a été devancé (21e) par un Écossais. Sur le deuxième, il a commis un en-avant. Il a tout de même eu beaucoup de présence dans le combat. Un bon « contest » en fin de match (74e).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés