Icon Sport

L’antisèche : l’Angleterre dompte le vent

L’antisèche : l’Angleterre dompte le vent
Par Rugbyrama

Le 08/02/2020 à 20:20Mis à jour Le 11/02/2020 à 08:39

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 – Dans cette deuxième journée du Tournoi, L’Angleterre s’est imposé à Murrayfield contre l’Ecosse (6-13). Le vent a été un acteur majeur de cette rencontre et les Écossais ont eu du mal à le gérer. Les Anglais se relancent dans le Tournoi.

Le match : L’Angleterre se relance

Dès le coup d’envoi, l’Écosse met beaucoup d’intensité avec l’énorme plaquage de Sam Johnson sur Jonny May. Avec un vent très fort, les acteurs ont du mal à déployer du jeu. Les Anglais occupent le terrain et mettent la pression aux Écossais. À la 11e minute de jeu, Owen Farrell ouvre le score pour le XV de la Rose. L’Angleterre est plutôt dominatrice dans les quarante premières minutes mais n’arrive pas à scorer. Owen Farrell a raté deux pénalités et George Ford s’est manqué sur une tentative de drop. La gestion du vent dans le dos par le XV du Chardon n’a pas été très efficace. Les joueurs de Gregor Townsend n’ont pas réussi à mettre une seule fois en danger des Anglais qui ont choisi d’occuper le terrain. À la pause à Murrayfield, le XV de la Rose est devant au score 3-0.

Après la pause, l’Écosse revient avec plus d’intentions, le pilier gauche Rory Sutherland trouve un intervalle sur les 50 mètres. Il est stoppé sur les 22m et l’action continue jusqu’à que les Anglais se mettent à la faute. À la 46e minute, Adam Hastings égalise. Le match aura été marqué pas l’impossibilité des acteurs à faire du jeu. Les nombreuses imprécisions dues aux conditions climatiques ont vraiment empêché les joueurs de déployer des actions d'envergures sur plusieurs temps de jeu. Une nouvelle fois, Stuart Hogg a commis une erreur en voulant aplatir dans son propre en-but.

Cela a donné une mêlée à 5m pour les Anglais. Dominateur dans ce secteur de jeu, ils ont réussi à sortir le ballon pour lancer Farrell. Dans un second temps, Genge, tout en puissance, est allé dans l’en-but pour inscrire le seul essai de cette rencontre à la 70e minute. Transformé par Owen Farrell. Les deux buteurs ont chacun passé une pénalité en fin de match. Les Écossais n’ont jamais réussi à revenir. Le XV de la Rose s’impose, gagne la Calcutta Cup et se relance dans le Tournoi des Six Nations.

Le fait du match : Hogg de nouveau coupable

Ce début de tournoi est vraiment difficile pour l’arrière écossais. Après avoir fait tomber le ballon alors qu’il n’avait plus qu’à marquer la semaine dernière, il s’est mis en grande difficulté à dix minutes de la fin en voulant attendre que le ballon rentre dans son en-but. Il a manqué le ballon et est passé proche d’offrir un essai tout fait à Farrell mais la vidéo montre que Hogg a aplati avec le ventre. Seulement, si son erreur aurait pu être sans conséquence, la mêlée et l’action qui ont suivi amène le seul essai du match de Ellis Genge.

L’homme du match : Itoje sérial plaqueur

Pas de grandes envolées dans cette partie à causes des conditions climatiques et peut de franchissements aussi. Les défenses ont pris le pas sur les attaques et dans l’équipe anglaise, Maro Itoje s’est dépensé sans compter dans ce secteur. Pendant 80 minutes, le deuxième ligne a réussi 22 plaquages et en a raté seulement un petit. Une très grosse prestation défensive pour le joueur des Saracens.

Maro Itoje - Angleterre

Maro Itoje - AngleterreIcon Sport

La question :

Avec des conditions climatiques difficiles, l'Écosse a-t-elle été trop joueuse ?

Sondage
3123 vote(s)
Oui, ils auraient dû gérer la partie
Non, il fallait tenter et accepter les risques

La statistique du match : Pas de réussite en touche pour l’Ecosse

Dans un match aux conditions climatiques dantesques, l’Écosse n’a pas réussi à prendre ses nombreux lancés en touche. Au total, ce sont 8 ballons oubliés dans ce secteur sur les 19 touches pour le XV du Chardon. Autant de munitions perdues qui ont laissé l’opportunité aux Anglais d’être maître de ce match et de remporter cette Calcutta Cup.

Par Damien Souillé

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés