Icon Sport

L'Angleterre, retrouver l'honneur royal

L'Angleterre, retrouver l'honneur royal
Par AFP

Le 29/01/2020 à 10:03

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - Après la finale de Coupe du monde perdue 12 à 32 face aux Springboks, les hommes d'Eddie Jones signent leur grand retour. Opposés aux français dès le premier match pour un "Crunch" des plus croustillants, l'issue de ce duel conditionnera la suite du Tournoi pour les anglais qui voudront sans doute reprendre le trophée aux Gallois...

Fiche Technique

Sélectionneur : Eddie Jones (AUS, depuis novembre 2015)

Capitaine : Owen Farrell (79 sélections, ouvreur, Saracens)

Palmarès : 28 victoires non partagées et 13 Grands Chelems (1913, 1914, 1921, 1923, 1924, 1928, 1957, 1980, 1991, 1992, 1995, 2003, 2016)

Tournoi 2019 : 2e (3 victoires, 1 nul, 1 défaite)

Le contexte : grandir encore

La Coupe du monde 2019 au Japon, achevée sur une défaite en finale face à l'Afrique du Sud, a un goût d'inachevé pour le XV de la Rose. Eddie Jones, encore en poste pour au moins deux ans, va profiter du Tournoi qu'il a remporté deux fois (2016, 2017) pour lancer ou confirmer plusieurs jeunes (Curry, Underhill, Ludlam, Itoje, Watson...) et roder une sélection qui ambitionne de devenir une machine à gagner. L'ombre au tableau : la descente aux enfers des Saracens. Le club anglais qui marchait sur l'Europe, relégué à la fin de saison pour avoir dépassé le plafond salarial, est un grand pourvoyeur d'internationaux dont le capitaine Owen Farrell. Attention à ce que le marasme ne soit pas contagieux...

L'homme à suivre : Tom Curry

Le flanker anglais, révélation au Japon avec son binôme Sam Underhill, va disputer son deuxième Tournoi, cette fois en tant que titulaire indiscutable à seulement 21 ans. Il pourrait même être amené à tester sa polyvalence: son voisin habituel en troisième ligne, le numéro 8 Billy Vunipola, est forfait à cause d'un bras cassé, et Eddie Jones n'a convoqué aucun spécialiste de ce poste pour le suppléer.

L'objectif : la victoire

Les vice-champions du monde, toujours candidats, entament le Tournoi par l'explosif "Crunch" à Paris, contre une équipe de France en chantier. Le gros choc aura lieu en principe lors de la quatrième journée, avec la réception du pays de Galles. Les Anglais, battus l'an dernier à Cardiff par le vainqueur 2019 avec Grand Chelem, auront l'occasion de prendre leur revanche contre l'autre favori. Autre avantage du terrain, le XV de la Rose jouera l'Irlande, principal outsider, à domicile en troisième journée, et se déplacera en Ecosse (2e journée) et en Italie (5e journée).

Le XV probable

Daly - Watson, Tuilagi, Farrell (cap.), May - (o) Ford, (m) Youngs - Ludlam, Underhill, Curry - Kruis, Itoje - Sinckler, George, M. Vunipola

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés