Icon Sport

Galthié : "Nous voulons nous faire respecter"

Galthié : "Nous voulons nous faire respecter"

Le 20/02/2020 à 15:05Mis à jour Le 20/02/2020 à 15:11

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - Agacé par les accusations de tricherie de la mêlée française, le sélectionneur Fabien Galthié a bien insisté sur le fait que l’enjeu majeur du Tournoi des 6 Nations était de regagner le respect des adversaires du XV de France.

Rugbyrama : Pensez-vous que le quart de finale de la Coupe du monde sera présent dans la tête de vos joueurs ?

Fabien Galthié : C’est une autre histoire. La Coupe du monde, c’était avant. On se concentre sur nos forces du moment, notre organisation du moment, sur une méthode de travail qui est différente, sur notre vision. Les joueurs ont aussi évolué. On est sur une autre histoire, un autre scénario. Ne serait-ce que la neutralité du terrain qui ne sera pas la même entre le Japon et l’environnement dans lequel on va évoluer à Cardiff.

Êtes-vous inquiet par les problèmes de votre équipe en touche ?

F.G : Nous avons des problèmes à régler dans pas mal de secteurs du jeu. Mais nous ne sommes pas du tout inquiets par rapport à ce domaine là. Nous avons des marges de manœuvre, d’amélioration. Jour après jour, entraînement après entraînement, nous progressons. Nous travaillons avec précision. Vous allez voir, bientôt, une touche qui va dominer son sujet.

" C’est un manque de respect vis-à-vis de notre mêlée, de notre équipe, du rugby français, de notre nation"

Quel regard portez-vous sur la composition du pays de Galles ?

F.G : Ils sont sur une forme de continuité. Il y a peu de mouvement dans leur équipe. Mais quelques absences importantes comme Liam Williams (arrière), leur pilier droit Thomas Francis. Il y a quelques joueurs qui vont manquer.

Les Gallois vous ont accusé de tricher en mêlée. Comment accueillez-vous ces remarques ?

F.G : Je trouve que c’est un manque de respect. C’est un manque de respect vis-à-vis de notre mêlée. Un manque de respect vis-à-vis de notre équipe. C’est un manque de respect vis-à-vis du rugby français. C’est un manque de respect vis-à-vis de notre nation. Parce que c’est le Tournoi des Six Nations, ça n’a pas lui d’être. Il y a un état d’esprit dans lequel ce type de remarques, que nous avons entendues, n’a pas lieu d’être. Ensuite, je vais vous donner une dernière donnée, simple. Sur les deux derniers matchs, leur mêlée est tombée au sol treize fois, et a été sanctionné six fois. Nous avons été sanctionnés quatre fois.

" Nous sommes très heureux de nous rendre à Cardiff pour montrer qui nous sommes. Ça, c’est l’enjeu majeur"

L’équipe de France n’a plus gagné dans un pays britannique depuis six ans. Est-il important de lancer un message fort pour montrer que le rugby français est de retour ?

F.G : D’abord… (silence), on a besoin de se faire respecter. Nous voulons nous faire respecter. En écho à la question posée précédemment, nous souhaitons que le rugby français soit respecté. Nous mettons tout en œuvre pour être respecté. On ne peut pas nous empêcher d’être ambitieux. Nous respectons le cadre dans lequel nous allons jouer, la passion que peuvent avoir les Gallois pour leur équipe. Nous sommes très heureux de nous rendre à Cardiff pour montrer qui nous sommes. Ça, c’est l’enjeu majeur.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés