Icon Sport

Ollivon : "Envie d’écrire notre histoire"

Ollivon : "Envie d’écrire notre histoire"

Le 21/02/2020 à 17:43Mis à jour Le 21/02/2020 à 18:30

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - Le capitaine des Bleus, Charles Ollivon, s’est présenté pour l’ultime point presse, le visage fermé, concentré déjà dans son match mais ambitieux. Selon lui, son équipe ne manque pas d’arguments pour contrer le pays de Galles

Cela va faire dix ans sans victoire au pays de Galles pour le XV de France. Quel est votre état d’esprit à la veille de la rencontre ?

Charles Ollivon : C’est notre premier match à l’extérieur. On connaît l’ambiance qu’il y aura demain dans ce stade. On s’est entraîné sérieusement. Je crois que l’on a bien préparé cette semaine. Le staff a choisi de diminuer un peu le volume des séances. Il avait ses raisons, mais je crois que l’on est prêt.

Votre équipe passe-t-elle un test de maturité ?

C.O : Oui, comme l’étaient l’Angleterre et l’Italie, c’est une étape de plus.

Avez-vous évoqué l’ambiance de ce stade si particulière ?

C.O : On l’a évoqué entre nous mais on n’en a pas fait des tonnes, nous sommes restés concentrés sur le rugby. On est tous conscients de ce que l’on va affronter demain : une très bonne équipe soutenue par ses supporters. Mais on veut garder notre énergie.

Est-ce que le quart de finale de la Coupe du monde perdu face à eux, a été une source de motivation ?

C.O : Honnêtement non. On a vu à la vidéo ce match mais nous sommes passés à autre chose, c’est un nouveau groupe. Moi aussi, perso je suis passé à autre chose.

Les Gallois sont plus expérimentés que vous, notamment leur capitaine Alun Wyn Jones qui possède plus de sélections que l’ensemble des joueurs français réunis qui seront sur le terrain...

C.O : Pour être honnête, je ne pense pas grand-chose de cela. J’ai beaucoup de respect pour lui, c’est une légende, un très bon joueur de rugby mais ce n’est pas un surhomme. Et puis je sais que vous aimez bien signaler notre petit nombre de sélections, mais il y a quand même de la maturité dans cette équipe. Nous ne sommes pas des gosses qui sortons du Top 14.

Un mot sur le secteur de la touche qui a été plus ou moins défaillant sur les deux premiers matchs ?

C.O : On a bien analysé tout ça. Pris des repères entre nous. Nous étions bien démarqués, l’intelligence et la stratégie étaient bonnes, ce sont des détails que nous devions régler. Je suis serein par rapport à cela.

En quoi ce match peut-il faire grandir l’équipe ?

C.O : La confiance tout simplement. Surtout à l’extérieur, c’est pour cela que l’on veut bien faire demain.

Vous allez personnellement découvrir le Millenium de Cardiff ?

C.O : La première impression qu’il me fait, c’est que c’est sombre. J'imagine l’ambiance de demain mais cela ne me perturbe pas plus que cela. Je le répète, nous sommes tous conscients du passé des lieux mais on a envie d’écrire notre histoire.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés