Rugbyrama

Le duel du jour : Bigi contre Marchand, avantage à la jeunesse

Le duel du jour : Bigi contre Marchand, avantage à la jeunesse
Par Rugbyrama

Le 06/02/2021 à 10:59

TOURNOI DES 6 NATIONS - Ce premier duel du Tournoi des 6 Nations 2021, voit s’opposer deux talonneurs. Le joueur des Zebre et capitaine de l’Italie cette après-midi, l’expérimenté Luca Bigi, face au capitaine du Stade toulousain, talonneur titulaire avec le XV de France, Julien Marchand et la fougue de sa jeunesse.

L’attaque : Avantage Marchand

Peut-être la section la plus indécise. Les deux joueurs ne sont pas connus pour être les plus grands attaquants du monde. Cependant, Julien Marchand prend de l’épaisseur. Encore jeune (25 ans, 10 sélections), le Toulousain est en train de s’imposer comme le véritable titulaire de ce poste de talonneur, notamment grâce à sa capacité à faire jouer autour de lui et après contact. Pour Luca Bigi c’est plus compliqué. Actuellement dernier avec son club des Zebre, il n’a pas beaucoup l’occasion de s’illustrer en attaque. Mais son expérience devrait être bénéfique à son équipe qui compte 4 néophytes et une quinzaine de joueurs avec moins de 10 sélections. Le capitaine de la Squadra Azzura sera l’un des fers de lance de cette équipe, mais le talonneur français est plus présent dans le jeu de sa sélection et surtout beaucoup plus fort dans le jeu au sol et dans la percussion.

Julien Marchand face à l'Italie

Julien Marchand face à l'ItalieIcon Sport

La défense : Avantage Marchand

Là encore, Julien Marchand se détache de son vis-à-vis. S’il y a bien un endroit du terrain où le talonneur du Stade toulousain est redoutable, ce sont les rucks. Le champion de France 2019 est un gratteur hors-pair et le prouve à chaque sortie. Très fort dans le combat au sol, le toulousain est également un excellent plaqueur. Cette saison en Top 14 il n’a raté que 4 placages sur 42 effectués. Également solide en mêlée, Marchand est l’une des raisons qui font que ce XV de France est de nouveau très fort en conquête. Si le XV de France de l’ère Galthié est désormais si fort en défense, le talonneur Toulousain n’y est pas pour rien. À contrario, l’Italie possède la pire défense de ce 6 Nations depuis des années. Après avoir passé des années dans l’ombre de Leonardo Ghiraldini, Bigi va devoir être le leader Italien en l’absence de Sergio Parisse, pas une mince à faire et le bilan de son équipe, que ce soit l’Italie ou les Zebre le place derrière Marchand.

La forme du moment : Avantage Marchand

Les deux joueurs ont tous les deux inscrit un doublé cette saison. Pour Bigi, c’était le 2 janvier dernier face à Trévise lors de la 10e journée de Pro 14. Pour Marchand, c’était lors de la dernière rencontre qu’il a disputé avec le Stade toulousain contre Agen. Le joueur formé à Saint-Gaudens est à créditer de très belles et solides performances ces dernières semaines avec son club et est le véritable leader de combat des Rouge et Noir. Un statut qu’il est en train d’acquérir avec les Bleus mais qu’il ne possède pas encore. Ce Tournoi pourrait-être le moment pour le capitaine toulousain de devenir une référence à ce poste. Il est l’un des tous meilleurs du Top 14, il lui reste cette barrière internationale à franchir. Avec les Haut-Garonnais, Marchand est actuellement second du Top 14, quand Bigi est dernier de sa conférence avec les Zebre. Le niveau de confiance joue, là aussi, en faveur du tricolore.

Le résultat : 3-0 Marchand

Julien Marchand est un lanceur fiable, qui comme tous les talonneurs peut connaître un jour de moins bien. Luca Bigi est en réel difficulté dans cet exercice et la conquête italienne est très souvent, pour ne pas dire tout le temps, défaillante. Solide en mêlée, fort au contact et excellent dans le jeu au sol, Julien Marchand possède une large longueur d’avance sur son vis-à-vis de cette après-midi. Les Bleus devraient, selon toute logique, s’imposer contre la Squadra, Marchand devrait donc prendre le dessus sur Bigi.

Par Yohan Lemaire

Contenus sponsorisés