Icon Sport

Les notes des Bleus : Ntamack et Willemse, rois de Cardiff

Les notes des Bleus : Ntamack et Willemse, rois de Cardiff
Par Jeremy FadatPar Leo Faure via Midi Olympique

Le 22/02/2020 à 20:27Mis à jour Le 22/02/2020 à 20:55

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - Alors que les Bleus ont réalisé dans l'ensemble un match d'une intensité folle en défense, le deuxième ligne Paul Willemse et l'ouvreur Romain Ntamack ont réalisé des performances exceptionnelles. Quand Teddy Thomas entretient les doutes sur son cas.

15. Anthony Bouthier : 7/10

Il n’a attendu que sept minutes pour inscrire son premier essai international, plein d’opportunisme et de culot puisqu’il est allé aplatir sous les poteaux. Efficace dans son jeu au pied long, il a aussi réussi quelques interventions parfaites dans la ligne. Il est en train de s’imposer en équipe de France.

14. Teddy Thomas : 3,5/10

Toujours les mêmes enseignements. Un poison offensif, qui a gêné Halfpenny en l’air sur l’essai de Bouthier, même s’il aurait pu marquer lui aussi à deux occasions s’il avait été mieux inspiré. Mais trop d’errements défensifs, collectifs et personnels avec deux de ses quatre plaquages ratés. À tel point que le staff a préféré le remplacer à la 66e par Matthieu Jalibert, entré à l’ouverture et qui a raté une pénalité. Thomas doit monter le curseur individuellement s’il veut rester dans le XV de départ.

13. Virimi Vakatawa : 7,5/10

Extrêmement surveillé par les Gallois, il a essayé de profiter du moindre espace qui se présentait, et a fait parler sa puissance dans l’axe pour gagner du terrain. Et quelle présence défensive ! Il a terminé avec douze plaquages positifs et a notamment asséné plusieurs tampons d’anthologie.

12. Arthur Vincent : 8/10

Il est étonnant au vu de son manque de vécu à ce niveau. Précieux défenseur (quinze plaquages réussis), il s’est également distingué en créant de nombreux points de fixation et en trouvant de l’avancée au cœur de la muraille rouge. Décalé à l’aile après l’entrée de Jalibert, il s’est encore adapté et a été exemplaire jusqu’au bout, avec un retour exceptionnel à l’ultime minute de jeu.

11. Gaël Fickou : 7/10

Il aurait pu s’offrir un essai superbe, derrière deux crochets exécutés à merveille, sans un léger en-avant entre Bouthier et Vakatawa en amont. Pour le reste, son replacement à l’aile ne l’a pas déstabilisé et il s’est évertué à effectuer les bons choix. Il a aussi dépanné en troisième ligne sur les mêlées de fin de première mi-temps quand la France était en infériorité numérique.

10. Romain Ntamack : 9/10

Quelle justesse ! Sa première mi-temps fut très bien maîtrisée avec une chandelle magnifique qui a abouti à l’essai de Bouthier. Avant une merveille d’interception après la pause pour une course de cinquante mètres et un essai (52e) alors que les Bleus étaient en difficulté. Son jeu de pied a dans l’ensemble été propre, notamment face aux poteaux (cinq sur cinq). Sans oublier un retour en forme de sauvetage (64e). Il a glissé au centre avant de sortir, blessé, et laisser sa place à Thomas Ramos (75e), lequel a joué à l’aile et s’est accroché en défense.

9. Antoine Dupont : 8,5/10

Il est une classe au-dessus actuellement. Toujours aussi dangereux quand un ballon lui passe entre les mains, il a été exceptionnel en défense en agressant les Gallois et en leur mettant une pression immense. Par son activité et sa générosité, il est parvenu à les faire exploser à lui seul sur certaines séquences. Il a su se montrer sobre dans l’animation, comme le contexte l’imposait. Remplacé par Baptiste Serin (75e).

8. Grégory Alldritt : 6,5/10

Toujours aussi actif dans le combat et solution privilégiée en percussion, au milieu du terrain sur les lancements après touche. Irréprochable dans ces exercices. Mais ces efforts sont plombés par son indiscipline : trois pénalités contre lui en première période. La dernière, celle de trop, lui a valu un carton jaune. Malgré, une performance encore solide de sa part.

7. Charles Ollivon : 7/10

Une petite mésentente avec Alldritt en début de match, à la réception d'un coup de pied puis une pénalité concédée. Sinon, il s’est encore distingué par son activité et fut, comme à son habitude et dans un registre moins flamboyant que lors des deux premiers matchs, à la pointe du combat.

6. François Cros : 8/10

Le Toulousain a une nouvelle fois démontré une active défensive immense. Meilleur plaqueur des Bleus (18/18) et auteur d’un gros travail pour contrer les ballons portés, auxquels il faut ajouter un ballon volé en touche (11e), il n’y a rien à redire sur sa performance. Remplacé en fin de match par Dylan Cretin (79e).

5. Paul Willemse : 9/10

Quel match du Montpelliérain ! Sa puissance n'a eu de cesse de soulager la défense française, une nouvelle fois très sollicitée sur la ligne d'avantage. Avec son compère sud-af' (Le Roux), il a non seulement plaqué, mais il l'a surtout fait en avançant. Primordial dans un match « bras de fer », ce qui a permis de faire souffler toute son équipe. Willemse s'impose comme un indispensable du collectif tricolore.

4. Bernard Le Roux : 8,5/10

Pénalisé (34e) proche de la ligne bleue pour un hors-jeu flagrant. Pour le reste, le Racingman a été fidèle à lui-même : de tous les combats défensifs, de tous les rucks où sa férocité est un totem, surtout proche de la ligne d'en-but française. Remplacé par Romain Taofifenua (68e), auteur d'une belle intervention défensive qui inverse la pression et permet de récupérer le ballon.

3. Mohammed Haouas : 6,5/10

D'abord en souffrance en mêlée fermée, avant de se reprendre. Puis de souffrir à nouveau, en fin de match, jusqu'à écoper d'un carton jaune (69e). Dommage, car le reste de la prestation est séduisant, avec un bel engagement en défense avant la pause puis une belle activité offensive au retour des vestiaires. Dominateur lorsqu'il fut utilisé en percussion. Le Montpelliérain s'installe. Demba Bamba (69e), rentré sur son carton jaune, explose la mêlée galloise pour sa première action. Essentiel.

2. Julien Marchand : 7/10

Dans un match où les Bleus ont à nouveau beaucoup eu à défendre, il fut à la pointe de ce secteur (14/14 au plaquage). Impeccable aussi sur ses lancers en touche. Idem en mêlée, avec un temps fort gallois bien maîtrisé alors que le jeu était proche de la ligne bleue, en fin de première période. Un tournant du match. Remplacé par Camille Chat (56e) qui a apporté tout son dynamisme, malgré des lancers en touche moins précis. Son grattage en repli, à dix secondes du terme alors que la maison bleue prenait feu, offre la victoire à son équipe.

1. Cyril Baille : 6/10

Une belle tenue en mêlée et de l'activité dans le jeu courant. A son débit, pénalisé à deux reprises pour un avoir mis du temps à quitter la zone plaqueur-plaqué (3e) puis un hors-jeu de ligne (26e). Blessé en coude sur la dernière action avant la pause, remplacé par Jean-Baptiste Gros (mi-temps) qui faisait ses grands débuts. Une première solide et réussie, malgré un oubli en défense.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés