Icon Sport

L'antisèche : Sexton plombe l'Irlande

L'antisèche : Sexton plombe l'Irlande
Par Rugbyrama

Le 23/02/2020 à 18:45Mis à jour Le 23/02/2020 à 19:11

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - L'Angleterre a enfin réalisé une performance séduisante dans ce Tournoi, avec une victoire (24-12) face à l'Irlande. Après deux matchs décevants contre l'Écosse et la France, ils se replacent dans cette édition 2020. Ils peuvent, pourquoi pas, viser une victoire finale. L'Angleterre peut également remercier Sexton, auteur d'erreurs inhabituelles dans son jeu.

Le match :

Une première mi-temps dominée de bout en bout avec un 17-0 à la clef, puis une seconde partie de match maîtrisée. L'Angleterre, bien aidé par l'apathie de leur adversaire du jour, n'a pas eu trop de mal à l'emporter. L'après-midi s'est vite annoncée délicate pour les Irlandais. Dès les premiers instants du match, le XV du trèfle s'est montré fébrile, avec à la pointe de cette frilosité leur joueur majeur : Jonathan Sexton. Que s'est-il passé dans sa tête pour tergiverser autant dans son en-but à la 8e minute du match, en offant sur un plateau l'essai à son homologue George Ford. L'ouvreur irlandais est rarement paru autant en difficulté avec son équipe nationale. Après cette grossière erreur il a même manqué une pénalité, à sa portée, d'une manière déconcertante. Son équipe, dans sa globalité, est passée à côté des 40 premières minutes avec 0 point inscrit.

Au retour des vestiaires, suite à dix minutes de possession dans les 22 mètres, les Irlandais ont enfin réussi à marquer leurs premiers points et à revenir dans ce match. Cowan-Dickie a mis, définitivement, fin aux espoirs du XV du trèfle à la 61e minute du match avec un troisième essai pour le XV de la Rose, portant le score à 24-5 pour eux. C'est lorsque le coaching a été effectué que les joueurs en vert ont semblé tenir la dragée haute à l'Angleterre, en les mettant en difficulté. Un essai après la sirène est venu récompenser cette belle réaction et a réduit l'écart au score (24-12).

Le fait du match : les errements irlandais dans leur en-but

Deux cadeaux malvenus et un début de match catastrophique pour le XV du trèfle. Par deux fois, alors que les Anglais se situent dans les 22 mètres adverses, le jeu au pied est choisi par la charnière anglaise (Youngs puis Ford). Alors que la couverture est à chaque fois bonne, d'une manière inexplicable, Sexton ainsi que Stockdale, font preuve d'une passivité aberrante à ce niveau. S'il est connu que les joueurs d'Eddie Jones sont friands de cette option tactique, ils ne s'attendaient sûrement pas à inscrire deux essais de cette manière, surtout contre une équipe réputée pour son sérieux. 14-0 à la 25e minute du match, l'écart était déjà trop important à combler.

L'essai du match : l'erreur grotesque de Sexton

8e minute du match, l'Angleterre s'apprête à entrer dans les 22 mètres Irlandais pour l'une des premières fois du match lorsque Ben Youngs décide d'opérer à un jeu au pied rasant de pression. La couverture des irlandais et notamment celle réalisée par Jonny Sexton est plutôt bonne. Mais alors qu'il n'a plus qu'à aplatir dans son en-but, il n'arrive pas à se saisir du ballon et le relâche. À l'affût et bien placé Ford ne se prive pas pour marquer le premier essai du match.

Le joueur : Itoje, au-dessus de la mêlée

Le talentueux deuxième ligne anglais s'est une nouvelle fois distingué dans cette rencontre. Ces derniers temps Itoje est toujours performant lorsque l'Angleterre réalise un bon match. Un véritable sécateur, il a réussi 18 plaquages sur l'ensemble du match pour un seul manqué. Offensivement plus discret, son apport en tant que point de fixation est tout de même à mettre en avant. Il semble avoir retrouvé le niveau qui était le sien lors de la dernière coupe du monde.

La question :

Pensez-vous que Sexton est le principal responsable de la défaite irlandaise ?

Sondage
13018 vote(s)
Oui
Non

Une erreur qui coûte un essai, une pénalité à 22 mètres en face des poteaux complètement manquée (0/2 au pied), de nombreux mauvais choix dans l'animation offensive du XV du trèfle et des diagonales au pied imprécises; Jonathan Sexton s'est fait remarqué dans cette rencontre dans le mauvais sens. Il n'est forcément pas étranger à la mauvaise prestation de son équipe.

Par Thibaud Gouazé

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés