Other Agency

Instants Crunch - Le récital Dimitri Yachvili en 2005

Instants Crunch : Le récital Yachvili en 2005
Par Rugbyrama

Le 08/02/2019 à 16:30Mis à jour Le 09/02/2019 à 13:28

TOURNOI DES 6 NATIONS – En 2005, grâce à un Dimitri Yachvili de gala, le XV de France coiffe sur le poteau (18-17) un XV de la Rose médusé et remporte un succès historique à Londres.

MO-NU-MEN-TALE. Voilà comment qualifier la prestation livrée ce jour-là par le numéro 9 du Biarritz Olympique sur la pelouse de Twickenham. Auteur de 6 pénalités, il permet à l'Équipe de France de faire tomber l'Angleterre sur sa pelouse après une folle remontée au score.

Première mi-temps chaotique pour les Bleus (17-6)

Dans une atmosphère incroyable, c'est l'Équipe de France qui ouvre le score par l'intermédiaire de Dimitri Yachvili sur pénalite (4'). Après deux essais Anglais signés Barkley (19') et Hodgson (27') sur deux erreurs défensives tricolores, il récidive à la 29ème minute, toujours sur pénalité.

Yachvili

YachviliOther Agency

Durant quarante minutes, les Bleus sont largement dominés par une formation Anglaise profitant de nombreux ballons de relance offerts au pied par les tricolores. Mieux organisés et plus entreprenants, les anglo-saxons font cavalier seul dans ce premier acte.

A la mi-temps, le Basque et ses partenaires sont menés 17-6, rien ne laisse présager une seule seconde un retour de leur part dans cette partie à sens unique.

Yachvili, bourreau du XV de la Rose

C'était sans compter sur la précision chirurgicale de Dimitri Yachvili. Le Corrézien de naissance va alors connaître son heure de gloire. Après une mi-temps sûrement animée et un discours de Bernard Laporte salé, l'Équipe de France et son ange gardien du jour font leur retour sur la pelouse.

Dès lors, le XV de la Rose n'inscrira plus le moindre point de la partie.

Le buteur Français permet d'abord de recoller au score à la 55ème minute sur pénalité (17-9), puis il remet ça cinq minutes plus tard (17-12).

Petit à petit, le match se tend et les Anglais continuent de commettre des fautes. Grave erreur pour les coéquipiers de l'actuel manager de l'UBB Joe Worsley, une pénalité s'offre au numéro neuf des bleus qui ne se fait pas prier pour la convertir. Nous jouons alors la 67ème minute d'un crunch qui s'annonce mémorable. L'Angleterre mène 17-15.

C'est à cinq minutes de la fin que le sort de cette rencontre bascule. Le Biarrot de 25 ans obtient la pénalité de la gagne. Son coup de pied s'élève dans le ciel Londonien et passe entre les poteaux. Coup de tonnerre sur Twickenham.

Ce 13 Février 2005, Le Yach' livre son plus beau récital en bleu en inscrivant la bagatelle de 18 points, douchant ainsi les espoirs de victoire anglaises. Un métronome.

Thomas Saint-Antonin

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés