Icon Sport

6 Nations 2019 - Un banc de Bleus à Twickenham

Un banc de Bleus à Twickenham
Par Rugbyrama

Le 08/02/2019 à 12:50Mis à jour Le 08/02/2019 à 12:54

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Une semaine après la déroute et les blessures subies au Stade de France face au Pays de Galles (19-24), Jacques Brunel a fait le choix de la jeunesse sur le banc des remplaçants. Celui-ci présente une moyenne d'âge de 23 ans, mais surtout de seulement 3 sélections.

Trois. C'est la moyenne de sélections que détiennent les 8 joueurs remplaçants du XV de France, ce dimanche en Angleterre. Face aux Anglais à Twickenham, Danny Priso (12 sélections) et Antoine Dupont (10 sélections) feront office de patrons d'un banc sur lequel les Toulousains Dorian Aldegheri et Thomas Ramos connaîtront leur première feuille de match en Bleu. Ils seront entourés par d'autres joueurs joueurs peu expérimentés au plus haut niveau mondial : Pierre Bourgarit, Paul Willemse et Romain Ntamack ne comptent chacun qu'une seule sélection. Ce manque d'expérience s'explique par la volonté de faire découvrir le rugby international aux jeunes talentueux, mais aussi par les blessures qui ont émaillé le groupe de Jacques Brunel. Marchand, Atonio, Fofana, Médard, ces 4 joueurs sont indisponibles pour traverser la Manche et postuler pour le Crunch.

Bien sûr, inexpérience n'est pas synonyme de manque de talent. Mais à écouter les déclarations de Romain Ntamack, après sa première sélection face aux Gallois, on ne peut que mesurer la marche qui sépare le Top 14 du niveau international. « C'est vrai c'est autre chose. Ça cogne plus fort, ça va plus vite, les gars sont beaucoup plus précis. » Surtout, les Bleus feront face au XV de la Rose, impressionnant en Irlande et auteur d'un retour fracassant au premier plan après une année 2018 mitigée. Le squad anglais, qui aligne une équipe titulaire très sérieuse, présente également un banc très expérimenté (23 sélections de moyenne) et habitué aux exigences du Tournoi. Si le demi de mêlée des Wasps Dan Robson connaîtra peut-être sa première sélection, il sera accompagné de George Ford, 25 ans mais déjà terriblement récurrent sur la scène internationale. Alors, entre l'insouciance tricolore et l'expérience britannique, qui va l'emporter ?

Baptiste Pery

Contenus sponsorisés