Icon Sport

6 Nations 2019 - Sortir la tête de l'eau : la fiche d'identité du XV de France

Sortir la tête de l'eau : la fiche d'identité du XV de France
Par AFP

Le 28/01/2019 à 16:45Mis à jour Le 29/01/2019 à 13:50

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Au sortir d'une triste année 2018, ponctuée par une défaite historique contre les Fidji au Stade de France, les Bleus abordent ce Tournoi 2019 sans réelle certitude. Les retours des cadres Parra ou Fofana, ainsi que l'apport de jeunes pépites comme Ntamack ou Alldritt pourraient apporter à l'Équipe de France le supplément d'âme qu'il semble lui manquer.

Fiche technique

Sélectionneur : Jacques Brunel (depuis décembre 2017)

Capitaine : Guilhem Guirado (32 ans, 63 sélections, talonneur, Toulon)

Palmarès : 17 victoires non partagées et 9 Grands Chelems (1968, 1977, 1981, 1987, 1997, 1998, 2002, 2004, 2010)

Tournoi des 6 Nations 2018 : 4ème (2 victoires, 3 défaites)

Le contexte

Retour à la case départ, ou presque: nommé fin 2017 au poste de sélectionneur, Jacques Brunel aborde l'édition 2019 à peine plus avancé qu'un an auparavant. Après une année 2018 où les Bleus n'ont engrangé que trois victoires pour huit défaites, dont une dernière en novembre particulièrement douloureuse: la première de l'histoire face aux Fidji (21-14), une semaine après un succès pourtant convaincant face aux Argentins (28-13), venue souligner tous leurs manques. De régularité, de certitudes, et d'imagination en attaque.

À huit mois de la Coupe du monde, le temps presse pour Brunel, qui a injecté du sang neuf dans son groupe en convoquant cinq joueurs jamais capés, dont le tout frais naturalisé deuxième ligne Paul Willemse. Il enregistre aussi le retour de deux de ses leaders derrière, blessés en novembre, le demi de mêlée Morgan Parra et le centre Wesley Fofana. Des renforts d'expérience et de poids pour attaquer un Tournoi toujours compliqué les années impaires, avec trois déplacements dont en Irlande et en Angleterre. Cette dernière dès la 2e journée, une semaine après la réception du pays de Galles, qui surfe sur une série de neuf succès. Une entrée en matière déjà déterminante.

Le joueur à suivre : Morgan Parra

Enfin le Tournoi du patron ? Dès sa prise de fonctions en décembre 2017, Brunel avait indiqué souhaiter faire de l'expérimenté Parra (30 ans, 69 sél.), meneur et tacticien hors pair, le chef de ses lignes arrières. Problème : le demi de mêlée, ignoré par Guy Novès, n'a disputé que trois matches depuis l'arrivée de Brunel, manquant le Tournoi des 6 Nations 2018 puis les test-matches de novembre dernier sur blessure. Sauf accident pendant la préparation, Parra devrait donc disputer son premier Tournoi depuis... 2013, et reformer en bleu, avec Camille Lopez, la charnière qui guide avec succès le jeu de Clermont. En manque de certitudes et d'automatismes, le XV de France compte dessus pour fluidifier et ordonner son jeu.

Camille Lopez et Morgan Parra à l'entrainement du XV de France

Camille Lopez et Morgan Parra à l'entrainement du XV de FranceIcon Sport

L'objectif : se situer

Selon Brunel, "dans le Tournoi, il y a toujours trois équipes au moins qui peuvent prétendre à la victoire finale en Coupe du monde. Donc ça va être un test pour savoir où on en est par rapport à ces équipes-là. L'an dernier on a rivalisé avec l'Irlande (défaite 15-13, NDLR), qui a survolé quasiment toute la saison, avec l'Angleterre (victoire 22-16), et on a été très proches du pays de Galles (défaite 14-13). Où en est-on aujourd'hui, dans des conditions qui seront plus difficiles ?"

Le XV de départ probable des Bleus

15. Médard ; 14. Penaud, 13. Fofana, 12. Bastareaud, 11. Huget ; 10. Lopez, 9. Parra ; 7. Y. Camara, 8. Picamoles, 6. Lauret ; 5. Vahaamahina, 4. Iturria ; 3. Atonio, 2. Guirado (cap.), 1. Poirot.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0