Icon Sport

6 Nations 2019 - L’Irlande se relance en Écosse

L’Irlande se relance en Écosse

Le 09/02/2019 à 17:03Mis à jour Le 09/02/2019 à 18:01

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Dans un match plaisant et très disputé, ce sont les Irlandais qui s'imposent à Murrayfield (13-22) grâce à trois essais de Murray (10), Stockdale (17) et Earls (56). Les Écossais n'ont pas démérité, avec notamment la prestation XXL du flanker d'Edimbourg, Jamie Ritchie.

Battu à l’Aviva Stadium la semaine dernière, le XV du trèfle s'est relancé ce samedi face à l'Ecosse (13-22). Portés par une grosse domination en conquête, les Irlandais ont marqué trois essais signés Murray (10e), Stockdale (17e) et Earls (56e). Les Ecossais ont eu leur chance car il n'y avait que 10-12 à la pause après un essai de Johnson (29e) sauf que les joueurs de Gregor Townsend ont été beaucoup trop imprécis ballon en main pour faire douter la solide défense irlandaise. Coup d'arrêt pour le XV du chardon qui s'incline pour la première fois dans ce tournoi 2019 et en plus à domicile.

L'Irlande était attendue au tournant ce samedi après le revers inaugural face à l'Angleterre (20-32) et la tâche s’annonçait très compliquée avec de nombreux cadres absents (Toner, Ringrose, Henshaw et Stander). Pourtant, ce sont les Irlandais qui ont vite marqué deux essais et pris le score pour ne jamais le lâcher. Si la sortie prématurée de Sexton dès la 24e minute de jeu a semé la pagaille dans leur organisation offensive et aidé au retour écossais avant la pause, Joe Carbery a finalement été décisif en deuxième période.

Tournoi des 6 Nations 2019 - Keith Earls (Irelande) célébre son essai avec Joey Carbery et Conor Murray contre l'Écosse

Tournoi des 6 Nations 2019 - Keith Earls (Irelande) célébre son essai avec Joey Carbery et Conor Murray contre l'ÉcosseIcon Sport

Un gros jeu au pied d’occupation, des pénalités réussies au bon moment et une percée décisive sur l’essai de Earls, le Munsterman a surtout récompensé l’énorme travail défensif et en conquête de toute son équipe. Très joueur dans le premier acte, le XV du trèfle s’est replié sur son figthing spirit avec une nette domination en touche, en mêlée et sur les ballons portés soit une maîtrise déconcertante affichée notamment en deuxième période.

L’Ecosse a été muselée

Les Écossais ont eu Sexton à grand renfort de plaquages "just in time" sur chaque attaque de ligne de l’ouvreur irlandais. En revanche, ils ont vite perdu leur arrière Stuart Hogg, touché aux adducteurs dès la 16ème minute, et il aura fallu une interception de Russell pour voir le premier essai écossais ainsi que le premier vrai franchissement. Sans l’un de ses meilleurs attaquants, l’Ecosse a cruellement manqué de précision avec une grosse dizaine de fautes de main. Outre la conquête malmenée, c’est la principale raison de cette défaite ce samedi car la prestation défensive a été au rendez-vous avec cinq avants à plus de 22 plaquages.

À souligner notamment la prestation impressionnante dans le combat (23 plaquages et au moins 4 grattages) de l’infatigable troisième ligne Jamie Ritchie. Une débauche d’énergie malheureusement stérile tant la défense irlandaise a muselé la folie écossaise. Près de quatre ans après son dernier succès en Écosse, l’Irlande retrouve le succès à Murrayfield (13-22) et se relance dans ce Tournoi 2019. Les Écossais étaient premiers avant ce match et vont donc se faire rattraper par leurs bourreaux du jour au classement. Mais si le XV du chardon n’a rien maîtrisé ce samedi, attention à sa réaction certainement pleine de fougue et de panache qui pourrait avoir lieu dans 15 jours face au XV de France.

Contenus sponsorisés
0
0