Getty Images

6 Nations 2019 - Le Pays de Galles assure l’essentiel à Rome

Le Pays de Galles assure l’essentiel à Rome

Le 09/02/2019 à 19:31Mis à jour Le 09/02/2019 à 19:52

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Les hommes de Warren Gatland ont obtenu, ce samedi à Rome, leur deuxième victoire dans ce Tournoi des 6 Nations 2019. Accrochés jusqu'à l'heure de jeu par les coéquipiers de Sergio Parisse, les Gallois ont pris le large grâce à deux essais d'Adams et Watkin. Le XV du Poireau signe sa 11e victoire consécutive et égale ainsi son record établi en 1910.

Ce samedi à l’occasion de la 2e journée du Tournoi des 6 Nations, les Gallois sont allés s’imposer au stade olympique de Rome 26-15 face à l’Italie. Le XV au Poireau n’a certes pas marqué de bonus offensif face à la bonne résistance des Transalpins mais ce deuxième succès en autant de rencontres le place en tête du classement avant le crunch de ce dimanche. A 12-7 seulement à la pause en faveur des joueurs de Warren Gatland (12-10 même à la 44e !), on en était tout de même pas à douter d’une victoire galloise mais la prestation des Transalpins donnait à réfléchir.

Les sorties de camp de l'Italie ont en effet été meilleures que le weekend passé, leurs pertes de balles un peu moindres et les coéquipiers de Parisse ont réussi à davantage concrétiser, comme avec le premier essai de Steyn (34e), en force. Malheureusement pour les hommes d’O’Shea, leur tradition d’encaisser nombre de points en retour de mi-temps s’est confirmé. Et quand les coéquipiers d’un Dan Biggar qui a eu quelques soucis dans la gestion au pied ont décidé d’accélérer, cela s’est traduit par des essais décisifs d’Adams et Watkin (54e et 70e) que celui de Padovani n'a en rien contesté comptablement (75e).

Dix changements en pensant à l’Angleterre ?

Pourtant, c'était un Pays de Galles très remanié avec dix changements dans le XV de départ par rapport à la victoire initiale contre la France le weekend passé. Cela n'a pas empêché les Gallois de proposer de longs temps de jeu mais sans se créer, au début, des actions de marque.

Aucune des deux équipes ne glane de bonus lors de cette rencontre enjouée et où les acteurs des deux camps peuvent se montrer satisfaits de leurs performance, au-delà du résultat brut. Et avant un certain Pays de Galles – Angleterre lors de la prochaine journée, les Diables rouges se sont mis dans une situation idéale (comptable, mentale et physique) avant de recevoir le voisin britannique.

Contenus sponsorisés
0
0