Icon Sport

6 Nations 2019 - Le Pays de Galles a fini par faire sauter le verrou anglais

Le Pays de Galles a fini par faire sauter le verrou anglais
Par Rugbyrama

Le 23/02/2019 à 23:03Mis à jour Le 24/02/2019 à 08:32

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Devant jusqu'à l'heure de jeu, les Anglais ont vu les Gallois revenir en deuxième mi-temps avant de se faire passer devant dans les dernières minutes. Cruel mais pas illogique. Les Hommes de Waren Gatland ont réussi là où l'Irlande et la France avaient échoué précédemment.

Occuper le terrain avec du jeu au pied. Laisser l'initiative à l'adversaire pour les contrer et les priver de solutions avec une défense agressive. Une stratégie anglaise qui avait été payante à Dublin (victoire 32-20) puis face au XV de France mais qui n'a pas suffi à Cardiff ce samedi. Les joueurs d'Eddie Jones ont laissé le ballon à leurs adversaires mais cette fois-ci, les Gallois ne sont pas tombés dans le piège et ont trouver les solutions.

Le plan de jeu anglais face à ses limites

A trop s'exposer, le XV de la Rose a fini par craquer. Les Gallois, eux, ont fait le dos rond avant de faire sauter le verrou anglais à l'heure de jeu. En profitant notamment de la fatigue des joueurs anglais usés par les plaquages à répétition (223 au total sur le match soit deux fois plus que leurs hôtes), les coéquipiers d' Alun Wyn Jones ont crucifié les Anglais dans le dernier quart d'heure avec deux essais de Cory Hill et Josh Adams. Profitant de la possession (65%) laissée par les coéquipiers d'Owen Farrell et de l'occupation (68%), le Pays de Galles a réalisé une fin de match tonitruante pour renverser une situation pourtant mal embarquée en première mi-temps. Ce qui prouve une nouvelle fois que le XV du Poireau à des ressources. Du caractère surtout.

6 Nations 2019 - La joie des Gallois après leur victoire face aux Anglais

6 Nations 2019 - La joie des Gallois après leur victoire face aux AnglaisIcon Sport

Dan Biggar n'est pas pour rien dans cette prestation. Rentré à l'heure de jeu, il a véritablement accéléré le jeu gallois. Juste dans ses choix et précis dans l'animation et l'alternance, l'ouvreur de Northampton a inscrit une pénalité décisive mais a surtout délivré la passe au pied qui a permis à Adams de marquer l'essai de la victoire, au nez et à la barbe de d'Elliot Daly. Un coaching gagnant puisque dans un Principality Stadium en fusion, le Pays de Galles a terrassé un XV de la Rose un peu (trop) prévisible.

L'Homme du match : Liam Williams

S'il fait partie des meilleurs arrières du monde, ce n'est pas par pur hasard. Impérial sous les ballons hauts, Liam Williams a régné dans les airs. Les Anglais avaient visé le fond de terrain, mais l'arrière du XV de Poireau a fait tomber à l'eau leur plan de jeu. Cerise sur le gâteau, le joueur des Saracens ne s'est pas contenté d'assurer le dernier rideau gallois. Avec de superbes relances et une grande disponibilité dans le jeu, Williams a fait avancer son équipe à chaque intervention.

6 Nations 2019 - Josh Adams célébrant son essai avec Liam Williams

6 Nations 2019 - Josh Adams célébrant son essai avec Liam WilliamsIcon Sport

Bref, les individualités ont fait basculer la rencontre en faveur de l'équipe qui recevait, mais c'est tout un collectif qui a su faire front et surtout trouver des solutions pour enrailler la machine anglaise. Une victoire qui permet au Pays de Galles de rester la seule équipe encore invaincue dans le Tournoi. Avec un calendrier plutôt favorable (déplacement en Écosse, réception de l'Irlande), les hommes de Waren Gatland sont en route vers le Grand Chelem. Et leur série de 12 victoires consécutives n'est peut-être pas prête de s'arrêter.

Lény-Huayna TIBLE

Contenus sponsorisés