Icon Sport

Une démonstration et les Bleues attendent sereinement les Anglaises

Une démonstration et les Bleues attendent sereinement les Anglaises
Par Rugbyrama

Le 24/02/2018 à 22:48Mis à jour Le 24/02/2018 à 22:59

A Furiani, devant 5 000 spectateurs, les Françaises n’ont laissé aucune chance aux Italiennes. (57-0) Beaucoup plus fortes, notamment en première période, les joueuses d’Annick Hayraud ont fait le plein avec un succès bonifié. Une belle soirée pour les Bleues qui recollent avec l’Angleterre en tête du tournoi avant le duel attendu dans 15 jours.

Il n’aura fallu attendre que 8 minutes pour voir les Françaises marquer un premier essai. Après trois tentatives manquées dès les premiers instants, Cyrielle Banet finissait dans l’en-but après un jolie mouvement de passes sur un-pas des Bleues. L’ailière française inscrivait même un doublé quelques instants plus tard. Incapable de sortir de leur camp, l’Italie ne faisait que subir durant cette première mi-temps, sans jamais mettre la France en danger. Un troisième, un quatrième puis un cinquième essai, la France mettait au supplice leur adversaire, le tout en 40 minutes.

Le match plié, le staff des Bleues pouvaient effectuer des changements assez rapidement, pour éviter tout risque de blessure. Malgré leur volonté de sauver l’honneur, les Italiennes n’arrivaient pourtant pas à inscrire un essai. Au terme de très longues séquences défensives, les coéquipières de l’arrière Tremoulière ne craquaient pas, une persévérance très interessante malgré le score large. Dans les dernières minutes, les Françaises aggravaient le score avec trois essais, pour porter le score à 57 à 0.

Drouin, parfaite animatrice du jeu des Bleues

De retour de son expérience au seven, Drouin retrouvait ce soir sa place de titulaire à l’ouverture. Par ce choix, Pauline Bourdon pouvait récupérer sa place à la mêlée. Vive, dynamique et avec une très bonne vision du jeu, Caroline Drouin a excellé dans cette rencontre. La complicité avec sa partenaire de la charnière a permis au jeu tricolore d’être fluide et plaisant. Sa défense, également exemplaire, lui permet de boucler une prestation complète.

Dans les autres satisfactions, à noter le doublé de Cyrielle Banet en première période, avant sa blessure à l’épaule. Devant, N’Diaye a encore apporté toute sa puissance avec son gabarit. Tremouilière, l'arrière des Bleues a également réalisé une grande performance.

Cyrielle Banet (France)

Cyrielle Banet (France)Icon Sport

Les Italiennes, complètement dépassées

Le déchet technique des Italiennes était trop important ce soir pour inquiéter les Françaises. Obligés de défendre pendant pratiquement l’intégralité de la première mi-temps, elles ont pourtant tenté en seconde de débloquer leur compteur, sans réussite, devant la défense insubmersible des Tricolores.

La question : les Bleues sont-elles prêtes pour l’Angleterre ?

Trois matchs, trois succès bonifiés. Les Françaises et les Anglaises se croisent, mais sont toujours à égalité dans ce tournoi des 6 nations. Dans quinze jours, le choc entre les deux équipes à de grandes chances de décider de l’issue de ce Tournoi des VI nations féminin. Sur le contenu de la première mi-temps, les Bleues peuvent être très sereines. Dans la seconde, elles se sont contentées de défendre parfaitement. En nuançant, les nombreux changements expliquent aussi les difficultés offensives dans les 40 dernières minutes. En tout cas, pour la répétition générale, les Bleues ont montré qu’elles seraient prêtes pour le "Crunch".

Contenus sponsorisés
0
0