Icon Sport

Sochat : "Les anglaises sont nos meilleures adversaires"

Sochat : "Les anglaises sont nos meilleures adversaires"
Par Rugbyrama

Le 10/03/2018 à 12:38

La talonneuse de l'Equipe de France et de Montpellier va affronter les anglaises pour un match décisif dans la course au trophée des 6 Nations. Agathe Sochat nous livre son sentiment sur ce match si particulier dans l'esprit des françaises mais aussi sur son tournoi et son parcours.

Rugbyrama : Vous avez enchaîné 3 victoires avec seulement 3 points encaissés. C'est un début de 6 Nations parfait !

Agathe Sochat : Oui c'est un bon début de tournoi, on s'en sort avec 3 victoires bonifiées où l'on a réalisé des matchs correct même si le match contre l’Écosse nous a montré qu'il y avait des choses à retravailler. On a eu la chance de recevoir l'Irlande cette année, ce qui nous a facilité le tournoi car ce n'est jamais facile d'aller là-bas. Il faut dire aussi que le groupe vit bien, il y a beaucoup de communications entre jeunes et anciennes, cela nous met dans de bonnes conditions.

Ecosse vs France

Ecosse vs FranceIcon Sport

Ce crunch est-il vraiment un match comme les autres?

A.S. : Les crunchs peu importent la catégorie dans laquelle on se situe, des – de 20ans aux féminines ils ont toujours une saveur particulière. Dans le tournoi, on sait que le gros morceau c'est l'Angleterre. C'est notre meilleure adversaire. Elles sont vice-championnes du monde en titre et ont remporté le tournoi des 6 Nations l'année dernière donc on s'est préparée à ce qui nous attend. Pour autant on ne change pas notre préparation. C'est important de le préparer comme un match comme les autres. On travaille d'abord sur nous et nos éventuelles carences.

Les anglaises réalisent également un début de tournoi parfait. Vous êtes consciente que c'est le match pour le trophée des 6 Nations ?

A.S. : On en a conscience. De toute façon, si on veut soulever ce trophée il faut être en capacité de battre toute les nations. Notre objectif c'est le grand chelem. Il est primordial de ne pas se mettre de pression supplémentaire car chaque fille à sa manière d'aborder l'événement. Si on reste sur les mêmes bases que sur nos précédents matchs avec très peu de points encaissés, on peut le faire.

Ecosse vs France

Ecosse vs FranceIcon Sport

A titre personnel, 3 matchs et 3 titularisations, vous vous imposez réellement comme un maillon essentiel de l'équipe ?

A.S. : C'est toujours difficile d'être appelée en équipe de France. Il faut sans cesse se remettre en question. Je n'avais pas participé au tournoi l'année dernière alors je suis très heureuse d'être titulaire sur les 4 matchs. C'est vraiment un groupe sympa et j'avoue que j'aimerais bien y rester pour de bon.

Comment en êtes-vous venue au poste de talonneur ?

A.S. : Cela n'a pas été quelque chose de naturel. J'ai débuté à 4 ans le rugby dans les catégorie de jeunes. On ne me croit pas mais j'étais toute petite et toute fine à l'époque (rires), alors j'ai joué pendant longtemps en tant que demi de mêlée. En cadette je jouais toujours en 9 ou en 10. Et puis finalement vers 17-18 ans je me suis vraiment remise en cause parce que je n'y arrivais plus. Et puis un jour Jean-Jacques Taofifenua, référence en la matière, m'a dit "toi tu seras talon" et depuis je n'ai plus quitté ce poste.

Agathe Sochat (France) plaque Hannah Smith (Ecosse)

Agathe Sochat (France) plaque Hannah Smith (Ecosse)Icon Sport

Comment se passe cette saison dans votre nouveau club ?

A.S. : Je suis arrivée cette saison dans l'équipe de Montpellier et je m'y suis tout de suite bien sentie. Les filles m'ont très bien accueillies tant sur le plan humain que sportif. J'ai eu la chance aussi d'arriver dans un groupe relativement renouvelé où les anciennes nous apportent beaucoup de sérénité. Il y a un travail de l'ensemble des joueuses pour que l'équipe conserve son titre de championne de France.

Vos objectifs pour la suite c'est quoi ?

A.S. : Battre les anglaises serait déjà un bon début. Sur le plan du club, mon souhait le plus cher est de continuer de performer pour que l'on soit championne de France. Mais mon rêve depuis que je suis toute gamine c'est de remporter une coupe du monde, alors pourquoi pas dans les prochaines années....

Propos recueillis par Théo Combes

Contenus sponsorisés
0
0