Icon Sport

Les Françaises ne tremblent pas face aux Irlandaises

Les Françaises ne tremblent pas face aux Irlandaises
Par Rugbyrama

Le 03/02/2018 à 23:09Mis à jour Le 04/02/2018 à 12:51

Pour leur premier match dans le Tournoi des 6 Nations , les Françaises ont disposé sans difficulté des Irlandaises (24-0) à Toulouse. Elles obtiennent le bonus offensif et prennent la tête du classement. La France prend sa revanche par rapport à l'an dernier dans le Tournoi où elles avaient perdu 13-10 en Irlande.

Le match

La France retrouvait l'Irlande pour cette première levée du Tournoi des 6 Nations. Et comme à la Coupe du monde en août dernier disputée sur le sol irlandais (victoire 21-5 en poule) , les Bleues n'ont pas tremblé devant presque 10 000 spectateurs au stade Ernest-Wallon, antre habituel du Stade toulousain. Invaincues sur le territoire français face à l'Irlande, elles ont fait respecter la logique sportive.Agressives en défense à l'image de plusieurs plaquages corsés sur les Irlandaises notamment administrés par Marjorie Mayans et propre sur leurs lancements de jeu, les coéquipiers de Romane Ménager ont assuré la victoire lors d'un premier acte durant lequel elles furent pour le moins inspirées avec trois essais inscrits.

Safi N'Diaye (France) vs Irlande le 03/02/2018

Safi N'Diaye (France) vs Irlande le 03/02/2018Icon Sport

Si la première occasion de marquer des points fut manquée par Jessy Tremoulière à la 4ème minute, trois minutes plus tard Cyrielle Banet, bien décalée sur l'aile droite ne se faisait pas prier pour aller dans l'en-but (5-0). La joueuse de Montpellier virevoltante sur son aile comme sa coéquipière Caroline Boujard. Ces deux-là en ont fait voir de toutes les couleurs aux Irlandaises avec des qualités d'appui et une belle pointe de vitesse.C'est notamment Caroline Boujard qui à la 25ème permettait à la France de planter une deuxième banderille (voir l'essai du match) et le score enflait (12-0).

À l'aise sur les largeurs mais aussi dans le jeu resserré, la France faisait la loi. À la 30ème, un modèle de ballon porté démontrait toute l'application des joueuses du trio Hayraud – Cherouk – Lièvremont. Sur une nouvelle relance depuis leurs 22, les Françaises portaient une nouvelle estocade à la 34ème minute. Le ballon passait entre les mains de Bourdon, Mayans puis Rivoalen qui échouait à moins de deux mètres de l'en-but. Romane ménager délivrait une passe sautée pour Jessy Tremoulière en difficulté dans ses tirs au but mais plutôt juste dans ses choix à la main (17-0).

Marjorie Mayans (France) vs Irlande le 03/02/2018

Marjorie Mayans (France) vs Irlande le 03/02/2018Icon Sport

Le deuxième acte avec moins de tempo voyait la sortie sur civière de la pilier irlandaise Fiona Reidy à la 57ème. L'Irlande en difficulté en mêlée fermée et dans de nombreux autres secteurs s'employait à défendre et à casser le rythme. La France faisait quelques fautes de main. Malgré tout quelques actions de classe venaient ponctuer les débats comme le numéro de soliste de Pauline Bourdon. L'ouvreuse de l'Aviron Bayonnaise échappait à un premier plaquage avec un crochet dans le couloir gauche avant de taper un coup de pied à suivre pour elle-même mais une Irlandaise était plus prompte dans l'en-but.

À la 71ème minute,Cyrielle Banet effaçait trois Irlandaises de deux crochets et d'un raffut sur 60 mètres. Cela aurait été sans doute l'essai du match si elle n'avait été reprise à l'entrée des 22 irlandais et que sa passe n'ait donnée lieu à un en-avant. Les Françaises en quête du bonus offensif ne manquaient pas à leur objectif avec un doublé de Jade Le Pesq à la 75ème minute. La fin du match voyait une forte application défensive française. Les Bleues n'encaissaient aucun point. Une très belle entrée en matière !

Romane Menager (France) vs Irlande le 03/02/2018

Romane Menager (France) vs Irlande le 03/02/2018Icon Sport

Le fait du match : La France marque son territoire

La France n'a pas failli dans sa mission et elle le doit en partie à une domination forte exercée dans l'occupation du terrain et la possession du ballon, ne laissant que des miettes aux Irlandaises. Les montées défensives agressives auront permis également de jouer dans l'avancée permanente.

L'essai du match

Le tableau d'affichage affiche 25 minutes de jeu et la France a la possession du ballon dans son propre camp. Après une superbe transversale de Pauline Bourdon qui a vu l'aile droite irlandaise laissée à l'abandon, Caroline Boujard est à la réception et transmet d'une remise intérieure à Jade Le Pesq qui arrive lancée comme une bombe. L'habituelle demi de mêlée positionnée en centre pour l'occasion met la défense irlandaise dans le vent pour un essai entre les perches. Superbe !

La joueuse du match : Pauline Bourdon

Cyrielle Banet aurait également mérité ce titre pour le danger permanent qu'elle a amené en attaque (un essai et une percée de 60 mètres à la 71ème) mais Pauline Bourdon a sorti un grand match à l'ouverture. Malgré un premier mauvais jeu au pied, la joueuse de Bayonne, qui a l'habitude d'officier à la mêlée s'est signalée par ses inspirations au pied et à la main avec des prises d'intervalle tranchantes et une qualité technique non négligeable. Sa transversale à la 25ème pour Caroline Boujard a notamment permis le deuxième essai des Françaises. Non retenue lors de la dernière Coupe du monde en Irlande, appelée de nouveau à l'automne dernier contre l'Espagne et l'Italie, elle a su se mettre en évidence. Et de quelle manière !

Pauline Bourdon (France) vs Irlande le 03/02/2018

Pauline Bourdon (France) vs Irlande le 03/02/2018Icon Sport

Les meilleurs françaises : Arricastre, N'Diaye, Mayans, Hermet, Romane Ménager, Bourdon, Banet, Le Pesq, Boujard, Tremoulière.

Les meilleurs irlandaises : Cooney, Griffin, Briggs, Miller.

Par Enzo Diaz

Contenus sponsorisés
0
0