Midi Olympique

Les Bleus ont découvert le Millennium

Les Bleus ont découvert le Millennium

Le 16/03/2018 à 16:29Mis à jour Le 16/03/2018 à 16:58

On peut bien nous rabâcher que l'enceinte de Cardiff s'appelle désormais le Principality, gros sous obligent, rien n'y fait. Le Millennium sera toujours le Millennium. La plus belle enceinte d'Europe et, certainement, du monde du rugby. Et les Bleus étaient nombreux, ce vendredi, à en fouler la pelouse pour la première fois.

En avançant dans le couloir qui mène au terrain, imaginez un peu la tête d'Adrien Pélissié. Il y a huit mois, celui qui portera samedi le numéro 2 du XV de France honorait le maillot d'Aurillac, en Pro D2, dans des stades à la capacité dix fois moindre. Forcément, ça fait un choc. "C'est un stade un peu particulier, oui. Je me souviens de notre dernière victoire ici, en 2010. L'ambiance était incroyable. Sur le terrain, on ne s'entendait pas" avait conté Mathieu Bastareaud, quelques minutes plus tôt, pour sa première conférence de presse d'avant-match en tant que capitaine. "Disons qu'il faut se préparer à quelques coups de chaud. Dès l'entrée sur la pelouse, quand ils envoient les flammes. Ça vous met dans l'ambiance".

Mathieu Bastareaud de France

Mathieu Bastareaud de FranceIcon Sport

Guirado porteur d'eau

Pour l'instant, l'ambiance attendra. C'est dans un stade encore vide, mais qui résonnait sous son toit déjà fermé, que les Bleus ont procédé ce vendredi après-midi au traditionnel entraînement du capitaine (15h, heure locale). Emmené par Mathieu Bastareaud, donc. Présent à Cardiff mais blessé, Guilhem Guirado était entré le premier sur la pelouse, pour porter l'eau à ses coéquipiers. Il a ensuite observé le début de l'entraînement depuis le bord de touche, sans intervenir, laissant aux acteurs la pleine possession de la scène.

Guilhem Guirado (France)

Guilhem Guirado (France)Icon Sport

Il y a quatre ans, les Bleus n'avaient pas daigné venir au stade la veille du match, arguant que ça ne servait pas à grand-chose. Ils avaient finalement cuit dans la furia du Millennium, le lendemain (6-27). Cette fois, ils étaient au complet pour repérer cette enceinte si impressionnante et y prendre des repères. Ça n'assure pas une victoire. Mais ça évite, au moins, l'effet de surprise.

Contenus sponsorisés
0
0